( 22 janvier, 2014 )

La maladie …

 1619151_1473667272860638_1063541492_n

Parler de la maladie est une chose difficile pour de nombreuses personnes qui préfèrent se taire et pleurer en silence. J’ai reçu un témoignage très fort d’une jeune maman de 25 ans dont le petit bout est atteint d’une tumeur cérébral. Bien sûr que je fus touchée. J’avais presque le même âge lorsque mon fils est tombé malade. Je n’ai pas les mots pour panser de telles blessures mais j’ai juste envie de dire à cette jeune femme … Vis sans penser au jour d’après … C’est sûrement naïf de croire que rien de mal ne peut nous arriver mais ça a le mérite de nous aider à survivre.

Lorsque sont apparus les premiers signes de sa maladie, mon fils était un enfant en pleine santé, toujours souriant … A cette époque, on parlait peu du cancer chez l’enfant et le diagnostic mit des mois avant d’être trouvé.  Ensuite ce fut pire que les paliers de Dante ! Une descente aux enfers avec des rebondissements, d’autant plus durs que le verdict était sans appel. On est devenu spectateur de notre propre vie.

Mon amie Nanou a, quant à elle, un enfant né handicapé. Il a aujourd’hui 23 ans et est paralysé jusqu’au cou … Cet enfant a un des plus beaux sourires qui existe.

Pour lui, pour tous les enfants comme Christophe, on espère qu’un jour un miracle arrivera …

Bien sûr, je m’insurge contre des centres de recherche comme EUGENIA, si de tels centres existent. Ils fonctionnent avec le pouvoir de l’argent. D’un autre côté, pour l’avoir vécu avec mon enfant, la science a besoin de volontaires. J’ai accepté des protocoles d’essai pour mon fils, «  des tests », qui parfois l’ont aidé à passer une cure de chimio  avec le sourire, ou parfois dont l’issue fut plus pire que la maladie. Pourquoi avoir accepté ? Simplement parce que si sur un million de chances, il n’y en avait qu’une minuscule pour que le traitement soit celui qui changera tout, cette chance devait être saisie.

C’est comme la vie ….

Parfois vous avez une ouverture, une possibilité de tout changer, et par peur, par flemme, vous allez renoncer et peut-être passer à côté d’une clé magique pour votre avenir.

Soyez rêveurs comme moi, idéalistes, ne laissez pas les autres vous pousser à ne plus croire en vous … Ne lâchez pas et croyez toujours en vos rêves …

1 Commentaire à “ La maladie … ” »

  1. Alexandre dit :

    Très sympa votre blog. Je suis libraire et j’apprécie ce genre d’initiative pour valoriser la lecture. Par contre petit reproche : il n’est pas facile de se procurer votre roman .. Pas faute d’essayer ! J’ai beaucoup aimé votre extrait sur le site Edilivre et j’espère un jour avoir la suite .. La jolie pin up va-t-elle séduire le vieux dragueur ? Vous m’avez laissé en haleine !
    Si l’éditeur tarde trop je finirai par craquer pour un eBook pour mon plaisir.
    Joli style !
    Je m’abonne de ce pas à votre blog afin de sentir vos mots vibrer comme vous dites …
    Celui qui vous a tant appris doit être très fier de vous . Je reverrais d’une amie comme vous
    Bonnes ventes

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|