( 20 février, 2014 )

Renoncer

Renoncer …

Depuis des semaines, je clame haut et fort qu’il faut se battre pour ses rêves ! Au vu de certains messages, je vais rectifier mon tir. Il faut se battre pour des rêves réalisables.

Choupinette m’a envoyé un long mail m’expliquant qu’elle se battait, telle une Adelyse, pour un homme de deux fois son âge, marié, papa etc . L’amour, c’est beau si cela ne détruit rien sur son passage. Il ne faut pas s’accrocher à un tel rêve ! Comme j’ai voulu le montrer dans ROUGE, les hommes d’un âge avancé, sont intimement liés à leur paraître ! Tu auras beau être toi-même,  irrésistible, jolie comme un cœur, porteuse de Jeunesse, si c’est un homme « bien », il privilégiera sa stabilité, sa famille à sa passion. Simplement parce qu’un enfant n’a pas de prix ! Et que même pour un amour insensé, on ne met pas en danger sa vie familiale.

Je ne vais pas te dire de renoncer, Choupinette, juste de ne pas te leurrer …

A trop croire à des rêves impossibles, on finit par perdre un peu de son identité …

Surtout si tu es jeune .. Regarde autour de toi ! Tu as mille choses à découvrir plutôt que d’attendre ainsi que cet homme te fasse signe lorsque lui l’aura décidé !

Renoncer à se battre, non, mais Renoncer à Souffrir ! OUI …

4 Commentaires à “ Renoncer ” »

  1. Marc Avocat dit :

    Chère madame, on ne fait jamais un pas en avant sans renoncer à quelque chose qui nous est cher ! Renoncer est donc une vertu. J’apprécie fortement votre analyse, rhétorique car dans la vie, tout s’avère bien différent. Je suis dans le cas inverse de miss choupinette. Mariée, 4 enfants, un travail honorable, riche diraient certains et j’entretiens une jolie femme de 15 ans de moins. Je me crois fort, heureux, surhomme lorsque je la vois et je passe le reste du temps bourré de remords ! ma vie est pathétique en fait ! je ne connais plus le mot bonheur. Dois- je renoncer ? A qui ? A quoi ? Je crois que j’ai juste manqué de courage dans ma vie ! Mon Hortense à moi s’en fiche ! Seul lui importe ce que disent nos amis, nos voisins, les parents que fréquentent nos enfants. Alors je fais semblant, encore et encore … J’y perds moi aussi mon identité ! Au passage, BRAVO pour ROUGE qu’une amie m’a prêté, connaissant mon histoire. Je vous félicite de votre analyse si juste, trop juste, trop dure. Merci de ne pas nous juger, nous les Matts qui ne demandent qu’une chose : un peu d’amour et qui en donnons si peu et si mal.

  2. Kevin dit :

    Un truc de ouf ce bouquin ! motel ! Je l’ai lu en 6 h à la FAC ! Ma copine Delph vous l’avait acheté. je me faisais super c … et sans conviction, j’ai pris ROUGE
    ouahhhhhhhh du lourd ! j’ai adoré ! c’est rop trop fort ! Je vois qu’il y a surtout des lecteurs pas tout jeunes sur votre blog et bien moi, j’ai 23 ans et j’ai trop aimé ! Bravo à vous !

  3. Celle qui pourrait être Hortense dit :

    Psychothérapie, Vingt ans à vivre avec un toubib désabusé comme votre héros. Des annes à paraître cette femme, grande, mince, blonde, toujours souriante, recevant chaque week-end d’éminents médecins avec leur femme toutes aussi insignifiantes. Vingt ans à détester mon propre corps, à détester ce que je suis, à détecter même mes propres enfants car ils venaient DE LUI.
    Et puis je tombe sur votre livre par hasard. Est-ce le hasard ? Le Caducée sur la couverture ! Encore un livre sur la médecine, me suis-je dit ! Je l’ai commandé. Je l’ai lu. J’ai aimé. J’ai adoré. J’ai pleuré. Pleuré sur cette Hortense qui pouvait être moi, sur son enfoiré de Matt qui pouvait être le mien, sur ma vie inutile ! J’ai jeté sur un coup de tête tous mes antidépresseurs et je peux vous dire que mon cher Matt m’en prescrivait des kilos ! Je me suis inscrite à une salle de sport. Un mois que j’ai lu ROUGE ! Je revis ! Grâce à vous ! J’ai osé dire à mon c.. de mari tout ce que j’avais sur le cœur ! Et j’ai rencontré un type bien, gentil. Tout ça grâce à votre livre ! Et je vais divorcer ! Oui ! ça ne se fait pas chez moi mais je vais quitter ce pervers narcissique ! Je vais m’envoler comme vous dîtes ! J’ai 58 ans et je commence ma vie grâce à ROUGE alors Merci ! Je ne sais si ce sera un gros succès mais je sais une chose : vous m’avez sauvée ! Merci ! N’hésitez pas à publier mon message afin que toutes les Hortenses se libèrent de leurs chaînes !

  4. Marie Chantal dit :

    En réponse a celle qui … Bravo d’avoir eu ce courage que je n’ai pas ! Hortense , une encore , femme de toubib. Bravo a vous qui avez su dire non
    Moi je n’ose pas j’ai deux enfants un Matt que toutes les clientes adorent mais qui me traite comme une moins que rien alors bravo ! On n’est pas libre et on ne doit pas être enviée nous les femmes de ces médecins imbus et cyniques

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|