( 15 juillet, 2014 )

Coupable d’excès de confiance

 

Victime de la bêtise humaine, je me retrouve dos au mur, coupable de naïveté extrême, coupable d’une confiance de nouveau trop vite accordée. Piège extrême où je suis tombée tel Obelix dans sa grosse marmite ! Pour une guerre de pouvoir ou d’orgueil ?
Culpabilité toute trouvée. Pourquoi se battre si au final les aiguilles du temps continueront à tout démonter ! Déception cruelle, profonde. Douleur insoutenable de voir que tout n’était qu’une illusion orchestrée pour se venger. Je refuse cet esprit de vengeance ! Je refuse de me battre pour me justifier ! Mon seul souhait est de vivre en paix. Est-ce trop demandé ? Écrire des livres déclenche-t-il tant d’hostilité ? Que Dieu m’accorde juste la possibilité, quelque soit l’issue de telles stupidités de continuer à écrire, à noircir les feuilles de papier …
Et que par avance, vous qui me lisez, puissiez m’excuser d’avoir été si aveuglée ! Beaucoup d’entre vous avaient raison. Une seconde chance est une très jolie chose mais peu sont ceux qui en profitent avec sincérité !
Condamnée pour avoir juste cru en des excuses d’amitié ! J’en rougis de stupidité !

Durant l’été, les commentaires seront peu validés faute d’absence de connexion. Merci de votre compréhension .

image

1 Commentaire à “ Coupable d’excès de confiance ” »

  1. 010446g dit :

    on aimerait toujours que ce soit sincère…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotage: En pensant aux pélerines...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|