( 8 août, 2014 )

La réécriture …

Le travail de réécriture est le plus gros travail qui existe dans l’écriture. Plongée, le nez dans le guidon dans les corrections et les directives de mon éditrice, je ne vois plus le jour. À la fois, épuisée et exaltée, j’ai l’impression de survoler des montagnes, jonglant d’une idée existante à une nouvelle inspiration parfois soufflée. Peut-être est-ce parce que c’est le premier roman dirigé ou bien parce que je n’ai aucune contrainte m’obligeant, mais j’éprouve un véritable plaisir à faire ce travail. Chaque mot semble danser rien que pour moi, chaque sentiment semble prendre vie. Mais j’y passe tout de même plus de six heures par jour alors que je suis en vacances. Cela fait un peu beaucoup !
Marchera ou ne marchera pas ? Peu importe ! Carla aura eu le mérite de m’apporter un retour très positif sur mon travail d’auteure. Bien sûr, je préférerai qu’il se vende et que beaucoup l’apprécient mais on ne peut plaire à tout le monde. C’est là tout le poker de la vie …
Parler de la vie me fait penser à une série que je regarde en voster  » the lottery » dont le thème interpelle. Un proche futur (2025) où l’humanité est devenue infertile, et où plus un seul enfant ne naît. Quand une scientifique parvient à fertiliser un embryon, le gouvernement lui arrache sa découverte, et décide de lancer une grande loterie nationale, pour savoir qui aurait la chance de porter le premier bébé d’un monde renaissant… Excellent idée de roman … Que devient l’homme sans descendance ? Les rapports entre humains ? Mêle l’amour ?
Un bon sujet de réflexion …

Pas de commentaires à “ La réécriture … ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|