( 13 octobre, 2014 )

Le temps qui passe ne s’arrête pas

Avez-vous déjà eu l’envie de stopper, juste un jour, les aiguilles du temps ? Refuser qu’elles avancent parce que vous savez que les jours qui vont arriver seront difficiles, fatigants ? Stopper cette course contre la montre qui nous oblige, bien malgré nous, à renoncer à des instants qui nous procureraient du bonheur à l’état pur. Combien d’entre vous, qui me lisez, ont prononcé un jour ces mots :  » je n’ai pas le temps ! « . Pourquoi, là est peut-être toute la question, ne prenons-nous pas ce temps, ne voulons-nous pas le prendre, invoquant des prétextes parfois stupides : trop de travail, une famille trop étouffante alors qu’au fond, c’est notre peur de sortir de notre petit terrier nous paralyse.
Une personne, un jour m’a susurré : Je n’ai pas de temps, je voudrais bien pouvoir mais, c’est impossible. La vie depuis m’a appris que rien n’est impossible. Seule notre mort peut nous empêcher de vivre un rêve. Alors, certes, nul ne peut stopper les aiguilles du temps, mais nous pouvons tous tenter d’en profiter au maximum, ne tournons pas le dos à ce geste d’amitié qui nous est offert, à ce sourire qui nous est donné, à ce rêve qui est à notre portée. Ne renonçons pas à vivre parce que le temps nous semble trop court. Savourons au contraire ces minutes magiques entre toutes, ces instants où par un regard nous avons juste envie de dire à l’autre : merci d’exister.

1 Commentaire à “ Le temps qui passe ne s’arrête pas ” »

  1. 010446g dit :

    Sages principes!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Un, deux, trois...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|