( 15 décembre, 2014 )

On ne peut rien changer mais …

Je ne suis pas une grande fan de Marc Levy, mais je me suis arrêtée sur cette citation :

 » Ayez la sincérité d’accepter ce que vous ne pouvez pas changer, le courage de changer ce que vous pouvez et, surtout, la sagesse d’en connaitre la différence. « 
Une vérité tellement d’actualité dans une société où le monde se mure dans l’égoïsme, refusant de changer, refusant de constater le bénéfice d’un acte même infime qui peut faire toute la différence.
Cela peut être simplement le temps passé au travail, qui aurait pu être utilisé à s’occuper de ses proches, un regard nouveau sur son vécu, une analyse plus juste sans apriori de ce qui est vraiment.
Le temps passe si vite. Quand on a vingt ans, on imagine avoir des siècles à vivre. Lorsque l’on a trente ans de plus, on sait qu’il nous reste peu de temps. Alors cessons de le gaspiller pour des âneries, pour des broutilles. Savourons chaque minute de libre, découvrons de nouveaux visages, de nouveaux écrits. Forgeons-nous de nouveaux rêves. Faisons une trêve en tirant un trait sur nos rancunes, nos déceptions. On ne peut pas changer ce qui fut, on ne peut empêcher les gens de se faire des films ou de nous inventer une vie que nous n’avons pas. Soyons plus intelligents que ce monde rempli de frustration tournant égoïstement le dos à la moindre vague.
Un ami m’a dit récemment que je m’en volerai vers d’autres cieux, si cieux existent, utopique. C’est fort possible. Je crois en l’Homme, je crois que chacun de nous possède au fond de lui une minuscule petite flamme qui peut par moment devenir un incendie et illuminer nos vies. Parfois cette flamme est si légère que l’on peine à la voir. Ce sont des mots jetés à l’aveuglette auxquels on croit, des cadeaux offerts qui nous font plaisir. Parfois pourtant cette chaleur est tellement lourde à supporter pour certains qu’ils font souffler sur ces braises afin de les éteindre, regrettant ce qui fut dit un jour, quitte à en souffrir en secret.
Ayons, mes amis, le courage de souffler sur ces braises, non pour les faire disparaître mais pour leur donner vie ! Simplement parce que le changement passe peut-être juste par l’acceptation de ce qui fut ( de positif comme de négatif ) afin de pouvoir laisser les flammes danser dans nos vies.

3 Commentaires à “ On ne peut rien changer mais … ” »

  1. 010446g dit :

    j’adhère totalement à la dernière phrase.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Brave marin revient de guerre...

  2. vanessa dit :

    Ce n’est pas du tout de Marc Levy , c’est la prière de la sérénité, tres connue notamment parce qu’elle est utilisée ds les réunions des Alcooliques Anonymes
    http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Prière_de_la_Sérénité

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|