( 19 décembre, 2014 )

Pause philosophique

 

Une lectrice m’a laissé ce message hier :
 » Madame, outre que j’apprécie ce blog, je voudrais témoigner par rapport à votre post sur les regrets. Ma vie est truffée de regrets. J’aime un homme marié qui ne veut pas quitter sa femme. Je fais un job que je déteste. Je vis dans un village perdue où je m’ennuie. J’ai plein de rêves mais comment les réaliser. Je suis sous anti dépresseurs et je m’enfonce. Je voudrais comme vous survivre. Comment ? »
 Ouh la la. Je n’ai pas de solutions miracles, ni de conseils avisés. Déjà, je suis anti médocs donc je dirai Stop aux addictions, stop aux drogues ou calmants qui ne sont qu’illusions.
La force, chacun l’a en soi. Il faut juste se faire violence pour ne pas flancher. Ensuite, il faut cesser de faire la politique de l’autruche. Quand on sort avec un homme marié, on se doute bien qu’il ne va pas quitter sa femme. Vous avez déjà vu, vous, des hommes courageux ? Non ! Ils auront toujours une bonne excuse pour faire retomber sur vous la faute. Vous les avez séduits, vous les avez détournés de leu petite famille, vous êtes la vilaine malveillante qui a osé poser les eux sur eux alors que l’auréole de sainteté brillait au dessus de leur tête. Eux ? Non, jamais ils n’auraient osé ! Qui peut penser cela ! En clair, vous aimez un tel homme, vous en acceptez les chaînes et cessez de vous lamenter. Quand au travail, nul n’a le travail parfait mais le faire avec le sourire est beaucoup mieux.
Pour conclure, la vie est ce que l’on en fait. Chacun fait des choix parfois risqués mais ils ne seront pas pire que d’autres si on les accepte avec le sourire et alors la vie ne pourra être truffée de regrets, juste parfois de bêtises qui auraient pu être évitées mais après tout, qui peut savoir à l’avance que ce sont des bêtises si on ne les a pas vécues ?
Alors vivez chère lectrice ! Cessez de vous poser tant de questions. La vie est un arc en ciel alors n’hésitez pas à visiter chaque couleur …

Pas de commentaires à “ Pause philosophique ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|