( 9 février, 2015 )

Écrire est un véritable travail !

Lorsque j’ai commencé à découvrir le monde de l’édition, j’étais telle une enfant qui regarde émerveillée le monde qui l’entoure. Fascinée par mes nouveaux lecteurs, par les discussions animées que j’avais avec certains contacts. Je plongeais dans la marmite d’un univers qui m’avait toujours attiré même si je m’étais toujours contentée de le regarder dans un miroir. Je revivais des conversations passionnantes sur des auteurs célèbres que j’avais découverts quelques années avant avec un ami. Et puis, écrivant au grès de mes ressentis depuis fort longtemps,  j’ai publié mes romans  qui ont plu aux amateurs du genre. Je n’en reviens toujours pas et reste toujours rouge de confusion  au bout d’un an.
Les rencontres ne sont pas un hasard. La vie m’a mis sur le chemin de Félicia, éditrice des Ateliers de Grabdhoux, une vraie maison d’édition comme aiment dire les profanes. Ce fut une combinaison qui a bien fonctionné. Coup de coeur de sa part pour CARLA avec pour consigne de retravailler le texte, bonne entente, bon feeling. Que du bonheur ! Je n’étais plus dans la cour des autoédités alternatifs. J’y ai découvert l’écriture, la vraie, un réel travail.
Le texte à remanier, à réécrire par endroit. Rien que le prologue fut refait  plus de quarante fois jusqu’à trouver celui qui serait vraiment presque parfait ( même si c’est utopique, rien ne l’est jamais). J’ai vu des chapitres entiers disparaitre, me serrant un peu le coeur mais les arguments de mon éditrice étaient sensés. Des mois de travail, de rencontres, d’échanges après la signature du contrat. Cela change vraiment des éditions où on envoie notre livre qui se retrouve imprimé tel qu’il fut envoyé, sans aide ni relecture.
 J’ose le dire, moi qui déteste cela, je suis très fière de CARLA. C’est un de mes meilleurs romans, je pense. J’y ai mis mon âme et bien plus encore, beaucoup de travail, de messages. J’espère qu’au delà des anecdotes, il sera entendu, compris, écouté. J’en remercie vraiment mon éditrice qui m’a vraiment épaulée afin d’être meilleure. Une jolie rencontre. Un joli parcours.
La quatrième de couverture est terminée depuis hier. Tout est prêt pour la lancée. Cela fait un peu peur. Mais je sais que vous serez là pour moi.
Surtout restez aux aguets . Le compte à rebours est enclenché et si vous avez un coeur, vous allez adorer CARLA autant que moi, je l’aime.

2 Commentaires à “ Écrire est un véritable travail ! ” »

  1. Céline Perrin dit :

    Longue et belle vie à Carla, Sylvie.
    Je suis ravie de te connaître, de partager et d’échanger au sein de la même maison d’édition.
    Quelle fierté d’être épaulées par Félicia et quelle joie de faire partie de la belle lancée de cette maison d’édition.
    Amicalement,
    Céline.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|