( 26 février, 2015 )

Écrire c’est un peu donner la vie.

Les retours de Carla font chaud au coeur. Une lectrice dit avec humour :  » On est tous des Charlie. On est toutes une CARLA. »
Magique pour moi auteure. Le message passe. Plusieurs messages personnels me sont parvenus : « Êtes-vous Carla ? » Non, je ne suis pas un personnage de roman. Je suis juste une personne qui aime les mots. Il est évident que, nous les écrivains, nous mettons nos émotions dans nos écrits mais heureusement, nous ne vivons pas la vie de nos héros sinon nous devrions avoir des journées de quarante-huit heures.
  »J’aime votre roman car on en sort mieux que quand on a commencé à le lire. »
 Mon objectif est atteint. Tout comme un peintre qui va jeter des couleurs sur une toile, sombres ou lumineuses, mes écrits ont un but, celui vers lequel j’ai toujours tendu : se dire que le plus beau est toujours à venir, que malgré des larmes, des peines, des trahisons, le plus important reste les leçons que l’on en tire, les instants de bonheur que l’on garde, les rencontres que l’on a fait un jour.
Vivre avec des regrets ? Jamais ! Il faut bannir ce type de pensées. Vivre avec des rancœurs ou des idées de vengeance ? C’est encore pire. S’englober de pensées négatives empêche d’avancer. Mes personnages sont comme moi, tournés vers l’avenir, vers les valeurs les plus importantes à mes yeux telles que l’amitié, l’amour, la passion, la liberté et la création. C’est pour cela que Carla, tout comme Adelyse ou Antoine restent des personnages où chacun peut se retrouver ou simplement avoir envie de s’identifier.

2 Commentaires à “ Écrire c’est un peu donner la vie. ” »

  1. Elise dit :

    En tous les cas vous réussissez vos objectifs . Je sors de Carla heureuse, bien , et je ris toute seule en repensant au fameux string rouge. Un bon moment ! Et c’est vrai , on a toutes un peu de Carla en nous que ce soit son romantisme, sa passion ou sa force de vivre. C’est vraiment un bien joli roman. Pourquoi n’est-il pas en rayon à la FNAC ? Il se vendrait comme du petit pain .

  2. Lulu dit :

    Ma copine lit votre roman et vous fait dire qu’il est sympa comme tout. Bravo

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Elise Annuler la réponse.

|