( 31 mars, 2015 )

Quand la colère gronde

image

 

ll nous arrive à tous de sentir la colère gronder. Sentiment particulier que l’on sent petit à petit monter. C’est à ce moment précis où tout se joue. Il faut peser le pour et le contre. Céder à cette pulsion dévorante ou respirer, respirer, se calmer et se poser. Sanguine, je prends vite la mouche et monte vite mais je redescends tout aussi vite. L’avantage ? À évacuer sa colère, on ne garde aucune rancune. L’inconvénient, nos mots dépassent souvent notre pensée et on se retrouve parfois à blesser sans le vouloir. Comme dit Sénèque :  » La colère est comme une avalanche qui se brise sur ce qu’elle brise. »

Pas de commentaires à “ Quand la colère gronde ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|