( 30 juin, 2015 )

Pourquoi n’appelle-t-il pas ?

 

Encore une question récurrente. On se fait tellement d’idées souvent que l’on passe à côté du rationnel. Je l’ai posée à plusieurs contacts homme  et je n’ai eu droit qu’à des explications typiquement masculines. Aurais-je eu la même réponse si ma question s’était adressée à des femmes ?
La question est : Pourquoi ? Les réponses :  Parce que …
Un homme a besoin d’être libre ( je rajoute, pourquoi ? La femme, non ?) et il peut être comparé à une sorte de fil élastique, s’éloignant pour mieux revenir, d’où le fait qu’il n’appelle pas.
(Euh ? Ce ne serait pas un peu misogyne tout cela ? Et si la femme n’est pas joueuse et ne veut pas accepter cet élastique, que se passe-t-il ? Il craque et le mec ne revient jamais ?)
Conclusion :
Il n’appelle pas parce qu’il est un élastique.
Ça vous satisfait ? Moi, pas ! Ne pas appeler c’est volontairement créer une dépendance affective, laisser un doute planer, et si vous êtes comme moi, jalouse en amour, cela ne va faire que mettre du feu sur les braises.
Je sais ce que vous allez me dire, il existe ceux qui appellent simplement pour jouer, pour garder un lien. Pour moi ce sont des personnes affectivement associables qui ont besoin de « ce jeu  » pour exister. Ils vont cycliquement tous les six mois, faire apparaître leur numéro (par erreur bien sûr) ou se cacher derrière des cartes anonymes ou des appels où personne ne répond, je ne parle même pas de ceux qui vont laisser une chansonnette déstabilisante.
Quel est leur but ?
Franchement, je me suis vraiment posée la question sans trouver de réponse et au final, je crois qu’il n’y en a même pas de but.
Les hommes sont des individus bien particulier. Vous leur plaisiez, ils vous plaisent. Tout devrait être simple et là que tout se complique.
Soit, c’est  trop facile pour eux donc sans intérêt, soit c’est un besoin compulsif mais limité d’où leur besoin de recevoir des messages qu’ils vont ensuite rejeté pour avoir le pouvoir, des promesses faites que vous pensez sincères, auxquelles vous vous accrochez  , et soudain, vous n’existez plus, pire vous êtes gênante ( cf : Pathy, c’est à toi que je pense, fuis  ).
Le pire sont les hommes, surtout ceux d’un certain âge, qui ont une vie sexuelle inexistante et pourtant toujours de grandes pulsions, qui rêvent d’une maîtresse pour combler ces vides et là, ces hommes, soit-disant sexuellement libérés, prêt à vivre la passion la plus folle, fuient la queue entre les jambes, mort de peur, en faisant passer la pauvre malheureuse pour une salope. ( cf : Tu sais à qui je pense, N.)
Pourquoi ?
Je pense pouvoir affirmer que c’est simplement par peur de ne pas être à la hauteur ( ce qui serait certainement le cas !), par peur de tomber amoureux ( ce serait aussi certainement le cas), par peur de perdre le confort bien acquis.
Mesdames, fuyez ces hommes, ils sont vite repérables, toujours occupés, travaillant trop. Ils ne rappellent pas et surtout ils aiment ce jeu qu’ils construisent. vous complaisant dans leurs fantasmes, serva rien leur ego sur un plateau, mais sachez que vous pourrez toujours attendre pour atteindre l’orgasme du siècle ou grimper au rideau !
Alors surtout, surtout, s’ils ne rappellent pas, ne tomber pas dans leurs filets et cessez de les attendre ! Vous y perdrez votre jeunesse. Et vous, messieurs, si vous faites partie des rares qui ne jouez pas, oser appeler ou venir parler avec sincérité à votre dulcinée. Bientôt votre charmant petit joujou ne sera plus qu’un souvenir ! Alors vivez au lieu de ruminez ! Et à tous, bon été !

 

4 Commentaires à “ Pourquoi n’appelle-t-il pas ? ” »

  1. Claudy dit :

    Quel joli article et comme je m’y retrouve dans ces hommes faibles, refusant de dire refusant de mettre une fin pourtant nécessaire ou passant par des copines ou des procédés inhumains ! Bravo

  2. Jenny dit :

    C’est bien comme dans le livre « les hommes viennent de mars, les femmes de vénus » ont est vraiment différent, la façon d’agir, de penser et de réagir diffèrent beaucoup entre les sexes opposées en général.

  3. 010446g dit :

    Appeler? C’est bizarre!
    L’homme a-t-il tant muté qu’il aurait, greffé au poignet, cet engin connecté qu’on appelle « portable »?
    Un homme est toujours sincère *au moment où* il s’exprime… Mais comme disait Pasqua « les promesses ne valent que pour celles qui les reçoivent »
    Saisissez l’instant! Ne cherchez pas l’éternité!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Voici venu le temps pour quelques refoulés...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|