( 26 octobre, 2015 )

Salons et dédicaces

Écrire veut-il impérativement dire faire des salons ou des dédicaces ? Ma réponse est non ! Je suis très fière d’avoir vendu en moins de deux ans autant de livres en n’ayant fait presque aucun salon. Je devais être hier au salon de Gagny et une bonne sinusite m’a clouée au sol. Des regrets ? Aucun ! J’ai eu très peu de plaisir lors des rares salons que j’ai fait, trop de monde, trop de personnes prêtes à tout pour écraser les autres, les sourires hypocrites avec des regards lançant des flammes. Je me souviens à un salon l’an dernier d’une auteure d’Edilivre, très imbue d’elle-même qui a démoli mes livres crachant un venin sans limite, traitant mon style d’écriture destinée aux imbéciles. Vu le nombre de lecteurs qui me sont fidèles, que d’imbéciles sur cette terre et je remercie ces imbéciles. Par curiosité, j’ai affectivement ensuite acheté ses recueils. J’ai vite compris que l’on ne pourrait jamais s’entendre ! Des grandes phrases avec des mots tellement compliqués que j’ai dû ouvrir mon dico ( et pourtant en tant qu’instit, j’ai du vocabulaire !) . Alors, non, désolée ! Le jour où je ferai une dédicace, ce sera parce que je l’aurai voulue, choisie, parce que cela me fera plaisir de la faire. Peut-être un jour avec Hashimoto, mon amour, cela se présentera car il me semble important de rencontrer des malades. Mais sinon, quitte à en choquer beaucoup, vouloir vendre à tout prix ressemble trop pour moi à de la prostitution, happer le lecteur, pire ( je l’ai vu) lui forcer la main en déposant un livre de force. Certains auteurs dans les salons m’écoeurent. Heureusement, j’ai tout de même croisé des personnes humbles, vendant peu c’est vrai mais gardant leur âme.
Je suis pour le plaisir d’écrire, le plaisir de lire et se retrouver avec un livre dans son sac alors que l’on déteste ce genre de lecture, est-ce moral ? Est-ce cela favorisé la vraie lecture ?

Vendre et utiliser tous les mauvais coups pour y arriver, pour moi ce n’est pas cela etre un bon auteur, et surtout pas un écrivain. C’est juste être un bon commercial. Chacun son boulot, non ?

4 Commentaires à “ Salons et dédicaces ” »

  1. Manuel dit :

    Faites fie chère amie auteure de ces bassesses de bas niveau ! Des jaloux qui n’ont que leur physique pour vendre. Vous avez, vous, plus plus une vraie Plume ! Ce sont souvent de petits autoédités consacrant leur vie à faire des we de salons. j’en ai rencontrés à mes débuts. Aujourd’hui j’édite chez Fleuves Noirs et on ne me demande plus comme vous le dîtes avec grâce de me prostituer ! Mes lives se vendent tout seuls ! Et je vois que vous c’est pareil donc vous êtes dans la cour des grands !!!
    Bravo

  2. OMG dit :

    ne te justifie pas à tout coup.

  3. Etienne Renaudon dit Tienou dit :

    Tu en avais déjà parlé : les salons, dédicaces et autres vitrines pour public lascif, ce n’est pas ton truc. Il me semble que cela peut se comprendre non?
    Tu ne viens pas à un salon où tu étais attendue et c’est la ruée des reproches? mais tu n’as même pas à te justifier, être « obligée » de dire ton mauvais état de santé! un auteur, jusqu’à preuve du contraire cela a une vie, comme le lecteur. Est-ce qu’on « engueule » le lecteur lorsqu’il ne vient pas à un point de rendez-vous public? Non ! Alors qu’ils te laissent en paix.
    Que tu aies été amenée à faire ce billet me révolte : c’est que dans ton âme de personne tu t’es trouvée entachée. C’est injuste, à mon sens immoral. Ce n’est pas parce qu’on est quelqu’un « en vue » que l’on ne rencontre pas des soucis et nul ne doit avoir à se justifier.
    Point !

  4. Jenny dit :

    Soit fière de l’être que tu es…
    Ras le bol des auteurs qui pensent qu’aux ventes en mode forcing et en écrasant les autres auteurs « collègues ». Je ne comprendrais jamais l’intérêt et je pense comme toi : pas besoin de faire des salons !
    Salon de dédicace ou pas, quand un livre plait, il plait et c’est tout.
    Je trouve ça moche de devoir écraser des auteurs pour les plus frustrés qui osent faire ça. Tss tss !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Etienne Renaudon dit Tienou Annuler la réponse.

|