( 23 janvier, 2016 )

Le chemin des rêves

C’est dangereux de rêver car cela peut faire mal. ( entendu par un enfant en cour de récréation ). Stupéfaction que je garde bien cachée. Pourtant une petite étincelle en moi me pousse à m’interroger. Est-ce si dangereux de rêver ? J’ai passé ma vie à surfer sur des rêves, à m’y accrocher même lorsque le monde s’effondrait autour de moi. J’ai rêvé de pouvoir offrir une chance à chaque bambin que j’aurais dans mes classes, cassant les barrières rigides de l’éducation nationale où trônent les diplômés. Je me suis fait une petite place et ai distribué un peu de rêve au milieu des apprentissages. Je ne peux que repenser à ce dimanche au Zénith où j’avais emmené ma classe voir JJG et les enfoirés. Ce fut magique …
Il me semble important de se laisser glisser par vagues sur ce sentier dangereux. Dessiner une étoile puis cliquer dessus pour rejoindre ses rêves. J’ai lu cela dernièrement. Si vrai … Rêver, c’est s’autoriser à croire en l’impossible, c’est aller encore plus loin.
À quelques jours de la sortie de NOIR, je n’ai aucun regret, certains de mes rêves ne se sont pas réalisés mais celui d’être lue, le fut ! Il faut aller jusqu’au bout, s’accrocher et surtout ne jamais renoncer … Parce que même si un rêve peut faire mal en ne se réalisant pas, le vivre n’a pas de nom …
Afin que vivent vos rêves mes amis, rêvez, rêvons …

2 Commentaires à “ Le chemin des rêves ” »

  1. Etienne Renaudon dit Tienou dit :

    bien bel hommage au rêve ^_^

  2. 010446g dit :

    ah! oui! le rêve est le moyen de survivre parfois.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Voici venu le temps de transhumance

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|