( 20 mars, 2016 )

L’aboutissement des rêves

Gravir une montagne jour après jour, parfois en serrant les dents, en redescendant quelques marches, parfois par paresses ou fatigue et arriver un jour au bout de la route. C’est l’effet que j’ai ressenti hier lors de ma présence au Salon Livre Paris 2016.
Nombreux furent les mauvaises langues ayant critiqué soit cette maison d’édition, soit le « thème » de mes romans, et quelle jolie surprise d’assister à l’envolée des ventes.
Comme vous le savez tous, je ne fais jamais de salons préférant l’ombre à la lumière mais cette journée m’a livré de jolies rencontres, aussi bien de nouveaux contacts que d’anciens de longue date. Un vrai plaisir, une jolie revanche sur la vie.
Se dire qu’au final, on ne serait rien aujourd’hui sans cette allumette qui fut un jour grattée, sans cette haine allumée par des tierces individus sans véritable fondement, se dire que l’on doit ce succès à une personne qui a disparu de notre vie, et qu’au final elle ne saura jamais à quel point elle fut importante, que l’on ne pourra jamais la remercier. Mais la vie continue et le plus important reste que, si aujourd’hui fut un moment inoubliable, c’est parce que la vie est un bocal où il suffit de plonger la main pour découvrir plein de merveilles.

Découvrez vite les Secrets de Carla aux éditions FFD

 

1 Commentaire à “ L’aboutissement des rêves ” »

  1. anneju dit :

    Je suis super contente que tu y sois allée. Car c’est mérité si les ventes se sont envolées.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|