( 6 avril, 2016 )

Prendre sa vie en main.

Trop de messages me parviennent tristement vides de vie que j’en viens à me poser la question : pourquoi certaines personnes donnent-elles l’impression de ne pas prendre leur vie en main ? Mon empathie à vouloir les aider, les comprendre me pousse à m’interroger. Une femme charmante dernièrement m’écrivait qu’elle subissait son existence et en souffrait, alors pourquoi ne pas tenter simplement de se donner les moyens d’émerger de l’eau. Est-ce une peur de vouloir construire le futur ? J’ai l’impression que nous ne sommes pas égaux face à cette volonté de vivre. Trop de gens se plaignent juste de leurs malheurs sans pour autant chercher un moyen d’y remédier. Il est important de cesser de trouver des coupables partout. Si on ne réussit pas dans la vie, c’est à cause du boss qui nous embête, et bien non, c’est à cause de notre façon de voir les choses. Si un couple se casse la figure, c’est toujours la faute de l’autre. Et la liste serait fort longue. Devenir acteur de sa vie, c’est savoir, comprendre que l’on a toujours le choix de notre vie. Vouloir reprendre sa vie en main, c’est commencé par ne rien faire, être capable de regarder le monde autrement, de l’observer, de le sentir. Il est primordial surtout de se dire que vouloir tout recommencer n’est qu’une illusion. Il faut accepter l’idée que, se prendre en main ne veut pas dire refaire mieux que ce qui vient d’être fait, mais avancer vers autre chose, quelque chose qui va nous convenir, qui va nous faire nous sentir soi.
Mon astuce du jour : Prenez la vie comme si vous étiez au volant d’un bolide lancé à pleine vitesse, videz votre esprit, savourez ces minutes et oubliez l’échec !

2 Commentaires à “ Prendre sa vie en main. ” »

  1. Etienne Renaudon dit Tienou dit :

    Nous confondons trop souvent réalité du présent et imminence de ce qui se passe.
    La réalité n’est pas toujours perceptible d’emblée alors que l’imminence, pour peu qu’on soit un peu « entraîné », se révèle à qui veut la percevoir.
    Et là oui, on est au volant d’un bolide lancé à toute puissance.

  2. songesdunenuitandette dit :

    Entre la volonté de vouloir (se) changer de vie et le faire, il est parfois un cap difficile à franchir et c’est il me semble la seule réponse que je puisse apporter à ta question.

    S’il faut sentir prêt pour avancer cela n’est pas suffisant car allié à la volonté et à la combativité, l’énergie que cela demande est très importante et même essentielle. De plus elle génère une agitation émotionnelle très intense et je ne pense pas que tout un chacun soit capable de pouvoir supporter de tels débordements.

    J’ajouterais aussi que pour pouvoir faire face à ces débordement il faut aussi être bien entouré et ce n’est certes pas le cas pour tout le monde.

    Et puis avoir présent à l’esprit qu’avant d’être bien voire d’être mieux dans sa peau, il faut être (parfois) plus mal qu’avant la prise de décision du changement qui s’opère.
    En effet, notre corps si bien fait, sa psychologie et notre émotionnel se retranchent vers ce qu’ils connaissent de mieux, même si ce n’est pas la panacée.Donc se changer , changer d’axe de vie amène aussi vers une grande peur de l’inconnu en devenir, à venir pour un meilleur avenir !!!

    Je témoigne ici car étant actuellement moi même sur un tel chemin, je sais combien il en coûte de renoncements et d’abandons de mes démons intérieurs qui n’ont de cesse que le plaisir pernicieux de venir perturber tous les échafaudages que je mets en place pour ensuite atteindre mon but mais je ne démordrais pas de ce que je me suis fixé comme nouvel axe de vie. Ceci dit c’est un réel combat de chaque jour.

    Dernière publication sur INTOX AUX MÉDOCS Ou Songes d'Une Nuit (Ans) Dettée : Angoisse généralisée ...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|