( 24 juillet, 2016 )

L’amour est-il toujours réciproque ?

Amusée en lisant sur un post des échanges vifs à propos de cette célèbre phrase de Lacan  » L’amour est toujours réciproque » prononcé le 21 novembre 1972 lors d’un séminaire. Rendons à César ce qui lui appartient, la phrase exacte était :   »L’amour, certes, fait signe, et il est toujours réciproque. » Prendre une phrase hors contexte induit inexorablement un désir de montrer aux autres ou à une personne ce que l’on voudrait qu’il soit. La déduction faite ensuite rapidement conclut que l’amour est réciproque et donc toi, qui me lis et que j’aime, tu ne peux que m’aimer. Ah si c’était si simple !
S’il suffisait d’aimer pour être aimé en retour, le monde se conjuguerait en un arc en ciel de bonheur. Malheureusement l’amour reste un acte narcissique dans lequel trop de personnes se perdent, incluant l’autre dans leur propre sentiment.  » Je t’aime donc puisque je t’aime cela devient ton affaire, tu es responsable de cet état puisqu’il y a quelque chose en toi qui fait que je t’aime. » J’ai envie de dire  » Et alors ? C’est ton problème, pas le mien. »
J’aime beaucoup plus une autre phrase de Lacan :  » Aimer c’est donner ce que l’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas. »
Trop fréquentes les relations de notre époque favorisées par les messageries ou les textos, permettant à chacun de se construire un amour qui au final n’existe pas. Rapidement les personnes y apposent le mot « aimer » ou le « nous » révélateur d’une vraie relation qui au final répond juste à un manque des deux individus. Pour l’un ce sera un brasier de fantasmes permettant de mettre du pigment dans une vie devenue terne, pour l’autre ce sera un pansement sur des plaies, un moyen de remplacer un amour perdu.
Réciproque ? J’ai beau tourner ce mot dans tous les sens, je ne pense pas que l’amour soit toujours réciproque voire pire je pense qu’il y a toujours un des deux qui aiment plus que l’autre. Tomber amoureux, c’est se donner des ailes, s’envoler toujours plus loin. C’est une façon d’exister de nouveau, mais trop nombreux ceux qui tombent dans le piège de cette chute, ne tombant pas amoureux de la dite personne mais simplement de l’amour, car il faut bien se l’avouer, l’amour c’est si bon ! On en redemande …
L’amour est ce que l’on va chercher à réaliser, ce que l’on veut chercher à réaliser, cette union que nous voulons rendre réelle alors que l’on sait au fond de nous que sauf miracle, elle est irréalisable. J’ai lu un commentaire disant que l’amour cherche à suppléer l’absence de rapport sexuel. Pour moi, c’est totalement utopique et peut conduire à de grosses dérives et là je m’oppose totalement à Lacan qui dit que l’amour est totalement asexué. On n’est pas au Moyen-Âge et faire l’amour reste la plus jolie communion amoureuse qui existe. Comme je l’ai écrit souvent dans mes romans, ma phrase fétiche, on ne choisit pas de tomber amoureux mais on ne peut pas non plus forcer une personne à nous aimer voire à nous désirer. Il n’existe pas de programmation de l’amour, juste des signes, des choix à faire et alors, seulement alors, parfois avec du temps, beaucoup de temps, l’amour sera réciproque.
Disons plutôt à l’autre : « Si tu veux un jour tomber amoureux de moi, sache que je t’aime tout simplement. « 

4 Commentaires à “ L’amour est-il toujours réciproque ? ” »

  1. Etienne Renaudon dit Tienou dit :

    J’ai cru un instant que tu n’ailles te perdre dans le péremptoire. ça ne te ressemble pas beaucoup et les propos d’alors tombaient en marge de la réalité, me semble-t-il.
    Tu as rectifié. Bon.
    Non, l’amour n’est pas obligatoirement réciproque et si deux êtres s’aiment, ce n’est pas forcément de la même façon. En revanche, ils peuvent s’aimer mutuellement et cela, c’est tellement beau !
    Quant à la plus belle communion qui soit entre deux êtres? Oh oui, bien d’accord avec toi ^_^

  2. Jean loup dit :

    Sublime post tellement vrai ! Masturbation philosophique mais vous maniez si bien les mots que cela passe comme une lettre à la poste. Bravo

  3. Claudie dit :

    Sylvie, j’adore ton article tellement bien écrit. J’adore vraiment. Si vrai, trop vrai.

  4. Paradoxe dit :

    Bon début, malheureusement vous vous arrêtez au moment le plus intéressant.
    C’est la suite qui importe, et donc….?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Claudie Annuler la réponse.

|