( 30 juillet, 2016 )

Écouter l’autre.

Société bruyante où nul n’échappe aux téléphones qui sonnent ( je me répète, je sais, mais quelle plaie ! Ils sont partout !), où le bruit est roi. Qui prend vraiment le temps de nos jours de se poser cinq secondes, de regarder une rose qui pousse au milieu des mauvaises herbes, qui juste écoute vraiment. Qui n’a pas assisté à une réunion de travail ou de famille où tout le monde parlait à la fois, où personne n’écoute personne. À tel point que la dérive rapidement faite, même avec les proches, je constate que l’homme parle sans écouter la réponse. Il parle pour parler, pour faire du bruit, pour se sentir exister.
Rares les personnes qui écoutent vraiment. J’en sais quelque chose, étant une grande bavarde mais je sais aussi écouter ce qui fait de moi un interlocuteur souvent apprécié. Il me semble tellement important d’entendre ce qui n’est pas dit, de sentir les émotions qui vibrent dans un regard, de panser les larmes que les mots ne prononcent pas. Les personnes qui m’ont le plus touchée dans ma vie sont celles qui apprivoisaient le silence. C’était comme des mots qui n’étaient pas prononcés mais qui vibraient.
Écouter les autres est le secret d’une société équilibrée, d’une relation saine. Seuls les gens trop sûrs d’eux refusent de communiquer, se basant juste ce qu’ils pensent juste. Ils entendent mais n’écoutent pas. Nul besoin d’entendre pour écouter, il faut juste sentir et être là. Dire juste à l’autre : »Quoi que tu penses, quoi que tu aies pensé, quoi que tu aies fait, sache que je suis là pour toi, pour t’écouter parce que tout le monde mérite d’être entendu. Sache que j’écouterai moi aussi tes silences parce que tu es important. »
Écoutons-nous.

2 Commentaires à “ Écouter l’autre. ” »

  1. Etienne Renaudon dit Tienou dit :

    Sur mon lieu de travail, une affichette rapellait aux passants et patient comme aux soignants : « dans le silence de la nuit s’entassent tous les bruits »
    Je suis un grand habité de lanature, et donc des grands silences… qui n’en sont jamais vraiment. C’est le seul lieu de réel écoute que je connais.
    Tu as raison, bien des bruits sont crés pour ne pas entendre les autres

  2. Jenny dit :

    Il est très beau cet article et me met un peu les larmes aux yeux, je dois admettre que tout ce qui est écrit est tellement vrai. <3

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Jenny Annuler la réponse.

|