( 1 août, 2016 )

Être une plume

image

 

Il était une fois une petite plume sans distinction, sans fleuriture, une plume toute simple qui se contentait de tracer des mots sans se demander ni pourquoi ni pour qui. L’encre noire dont elle se servait ne tachait pas, laissait des traces. Pourquoi ne pas avoir pris un crayon à papier, il eut été si facile d’effacer avec une gomme les fautes de pensées mais la petite plume était persuadée que toutes traces avaient son importance, que chaque mot même écrit avec rapidité pouvait avoir un sens caché, même les mots écrits à l’encre invisible ou avec une gomme étaient inscrits dans le livre de la vie. Écrire, c’est être aussi légère qu’une plume, effleurer les vies sans les toucher, juste s’en approcher pour offrir le temps de quelques lignes quelques mots doux, tendres ou d’espoir. Écrire c’est redonner un peu de beauté de ce monde qui part en vrille où seules les pensées négatives sont mises à la une des journaux. Écrire c’est offrir une seconde chance même à ceux qui ne la méritent pas. Écrire c’est
« Les Confidences de Carla » … Bientôt …

2 Commentaires à “ Être une plume ” »

  1. Etienne Renaudon dit Tienou dit :

    La plume, c’est sûr, batifole, fait des arabesques. C’est un vent bien mutin qui l’agite ainsi. Mais les effluves qui s’en émanent sont parfois tellement enivrantes !

  2. Denis dit :

    Une plume, et quelle plume ! Votre blog est un ravissement.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|