( 7 août, 2017 )

Instant poétique

les vacances m’inspirent quelques lignes … mes amies aussi (elles se reconnaitront)

Si j’étais toi …

Si j’étais toi, je ne me serais pas murée dans un silence terrible, ce mur que tu as dressé entre nous, ce mur où tu t’es enfermé.

Si j’étais toi, j’aurais cherché à comprendre, à savoir ce qui s’était vraiment passé, je n’aurais pas jugé sans t’écouter.

Si j’étais toi, j’aurais su lire entre les lignes les mots qui dansaient, les vrais, ceux de l’âme.

Si j’étais toi, je n’aurais jamais laissé un message sans réponses, j’aurais accepté la main qui se tendait au moins le temps de s’expliquer.

Si j’étais toi, je ne me serais pas enfermée dans une déprime sans fond, car j’aurais fait le bon choix.

Si j’étais toi, je n’aurais pas été si énigmatique, je t’aurais empêché de gratter cette allumette qui a tout consumer.

Seulement, je ne suis pas toi. Je ne suis qu’une petite gribouilleuse qui laisse des traces sur le papier, quelques larmes aussi. Je ne suis plus pour toi qu’un vague souvenir, une ombre dans tes nuits, même pas un parfum, en fait plus rien.

Pourtant moi, si j’étais toi, j’aimerais bien …

 

1 Commentaire à “ Instant poétique ” »

  1. handiparisperpignan dit :

    de belles lignes bises

    Dernière publication sur Handiparisperpignan : Ton sourire

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|