( 15 août, 2017 )

Pourquoi la plupart des personnes ne sont-elles pas fiables?

C’est une bonne question ! Plus je vieillis, plus je rencontre des personnes à qui on ne peut accorder sa confiance. La cause est-elle liée aux réseaux sociaux et au téléphone qui propagent vite rumeurs ou paroles partagées ? Serait-ce tout bonnement l’esprit de notre époque inondant les écrans de mensonges continus, la verve perfide de nos politiciens, des journalistes ?

Je suis une grande naïve dans ce domaine, j’ai toujours cru dans les promesses que l’on m’avait faites, simplement parce que si moi, je promets quelque chose, je m’y tiens. J’assiste de plus en plus à des réactions extrêmes. Un enthousiasme débordant pour une idée, pour un projet, pour épauler l’autre, mais sur le temps, aucune tenue, rien de linéaire. Ne croyez pas que c’est parce que ces individus n’aiment plus l’idée,  ils sont juste déjà passés à autre chose ! Société zapping ! Tout comme avec une télécommande, ils ont cliqué sur un autre projet de vie. Arriveront-ils un jour à vraiment réaliser quelque chose de vraie dans leur vie ?

Nostalgique d’une époque où le respect existait vraiment, où on ne lâchait pas la main sur un coup de tête ou parce que l’on était contrarié, où la pudeur en sentiment était synonyme de durée.

Aujourdhui, les gens sont centrés essentiellement sur eux, comme s’ils étaient le nombril du monde. La seule chose qui intéresse l’autre est son propre bonheur, sa sécurité, son porte-monnaie, sa petite vie. Le « moi » trône, un « moi » au final qui tourne bien en rond.

Pourtant le bonheur n’est jamais assuré. La majorité des personnes de ce siècle finissent dépressifs, frustrés, coincés dans une vie étriquée. Simplement parce que ce lien, ce travail coopératif entre les hommes, celui qui donne un vrai sens au mot humain, a disparu.

On peut vivre seul sur une île déserte, pourquoi pas, mais Robinson a fini par s’inventer un Vendredi pour survivre. On peut vivre sans les autres, mais on a surtout besoin de personnes fiables, même s’ils ne sont qu’une poignée, dénuées de jalousie, qui sont là pour nous, que ce soit des amis ou la famille.

J’ai la chance d’avoir cette fiabilité dans mon entourage, et grâce à eux, même si je ne comprends plus ce monde, je peux m’appuyer sur cette poignée et continuer d’avancer dans mes rêves. Merci à ceux qui sont là, et ne m’ont pas lâché la main pour des stupidités, quant aux autres, j’espère qu’un jour ils se rendront compte de ce qu’ils ont perdu par bêtise.

1 Commentaire à “ Pourquoi la plupart des personnes ne sont-elles pas fiables? ” »

  1. Nel dit :

    Tu penses à qui ? à la même que moi ?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|