( 7 septembre, 2017 )

La mode de la « googelisation ».

 

Internet est un outil merveilleux que nous envieraient nos ancêtres. Vous imaginez, en un clic vous pouvez trouver un article, une photo, une définition, là où avant on pouvait mettre des heures, perdre des heures me diront certains, quoique était-ce vraiment du temps perdu ? Je reste beaucoup plus mitigée sur la googelisation individuelle, tout savoir sur Tartanpion, notre voisin ou collègue, en deux clics on découvre ses goûts littéraires, sa vie de famille, tout sur sa société voire son adresse que l’on peut mettre reluquer sur google map. Pour quelqu’un qui aime s’afficher, c’est génial. Pour ceux comme moi qui veille à préserver sa vie privée, ouille, ça pince ! Un tour sur Google et on se découvre prise en photo avec untel à un salon ou avec untelle lors d’une sortie. Cela me fait direct grincer des dents, et ne croyez pas que c’est si facile de faire retirer la dite image ! Il faut montrer patte blanche, donner une raison valable et j’en passe.

Alors un peu perturbant, non ? Se dire que tout est répertorié, archivé, prêt à être distribué à qui le désire. Regardez, rien que sur Linkedlin, un clic sur  google et votre nom et la tête de dizaines de visages ayant visité votre profil s’affiche. Sympa ? Pas toujours si un mauvais esprit souhaite faire une relation entre vous et une de ces personnes ! Heureusement, il y a toujours une solution, et des options évitant de renouveler cette erreur !

Googeliser, pratique, oui, mais avec prudence ! Ne jamais oublier que la vie privée doit le rester ! La tranquillité est à ce prix.

Pas de commentaires à “ La mode de la « googelisation ». ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|