( 19 octobre, 2017 )

Tu es ce que tu penses

 

Ce cercle vicieux qui nous entraine parfois vers ces pensées souvent trop critiques ou trop négatives, ces pensées qui nous aspirent nous entraînant vers le fond. Qui n’a pas eu un jour envie de se laisser simplement glisser, fatigué de toujours se battre ? Heureusement une petite voix est là qui nous chuchote : « Tape du pied, remonte, ne coule pas, on est là, dans l’ombre, pour toi ! »

Ces petits voix sont importantes, elles nous gardent en vie. Je connais pourtant des personnes très seules même au milieu d’un groupe de soi disant amis, qui n’arrivent plus à entendre ces voix. Elles ont trop tiré, trop espéré, elles sont arrivées au bout du chemin. Faute de pouvoir les atteindre, faute que mes mots se perdent dans leur silence, j’ai juste envie de leur dire :  « raccroche-toi ! Tu es ce que tu penses, alors chasse toutes ces pensées, cesse de rabâcher cette vie que tu n’aimes pas, ces douleurs qui vrillent ton âme. Nul n’y échappe avec l’âge, mais regarde autour de toi. Tu te penses inutile ? Tu ne l’es pas. Tu penses que tu as tout raté ? C’est faux, regarde bien. Chaque morceau de ta vie a son importance, et tu en fais partie. Peu importe ce que certains ont pensé de toi, et puis si tu n’as pas encore tout réussi, il te reste du temps, tu vas y arriver. Ne t’occupe pas des autres. C’est vrai qu’ils s’en moquent peut-être, c’est certain même, ils ont leurs propres problèmes, mais c’est toi qui est important, toi seul, alors pense positivement, et tu deviendras sans t’en apercevoir un rayon de bonheur pour quelqu’un qui à son tour va lâcher. »

Soyons tous les uns pour les autres à un moment, ces voix …

1 Commentaire à “ Tu es ce que tu penses ” »

  1. Regis77 dit :

    Très beau texte positif. Merci Sylvie.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|