( 16 février, 2018 )

Ah ces enseignants encore en vacances !

 

Combien de fois nous l’entendons dans une carrière comme si nous avions un passe-droit unique. Souvent, cela me fait sourire, à d’autres cela me fait grincer des dents. Ne serait-ce pas une pointe de jalousie ces remarques acides ? Seulement, la réalité est tout autre. Le « ouf » de soulagement des parents le jour de la reprise, nous fait toujours rire. Enfin, le petit diable retourne à l’école. Il était temps. Maman commençait à disjoncter ! « Comment faites-vous avec une trentaine d’élèves ? » Eh bien, on fait !

Fatigués les enseignants, ces fumistes ? Euh, comment dire en restant polis, tenir une classe au XXI siècle, ce n’est pas du gâteau, vos petits anges ont perdu leur auréole de sainteté, n’écoutent plus rien, ne s’intéressent à rien, sauf bien sûr aux jeux vidéos.

Quel dommage que l’éducation nationale n’est pas pondu un logiciel de math au milieu d’une scène de baston ! Plus sérieusement, faire correctement notre travail devient un vrai parcours du combattant, les intéresser, une énergie hors du commun. Croyez moi, il faut avoir un moral d’acier pour ne pas craquer face aux incivilités des enfants, aux remarques des parents. « Quoi en CM2, vous ne parlez pas couramment anglais ? » , ben non ma petite dame, je suis d’une autre époque. « Vous faites de l’histoire de l’art, ça sert à rien, nous on s’en fout des musées », voilà mon bon monsieur, la culture, c’est un peu important, non ?

Alors arrivent les vacances, ces dernières journées où vous croiserez des enseignants qui n’ont plus figure humaine avec de grosses cernes sous les yeux, l’air apathique. À l’inverse, vous pourrez observer des élèves surexcités ! Alors, oui, les vacances seront bien méritées parce que l’instit, comme vous disiez avant, il n’a pas fini sa journée rentrer à la maison, il a ses séquences à préparer, ses copies à corriger, ses projets à inventer pour éviter que les élèves s’ennuient, pour donner du sens aux apprentissages. Et puis il y a aussi les fameuses APC le matin pour aider ceux en difficulté, les réunions obligatoires le midi, le soir, les animations pédagogiques, les réunions d’aide, les rendez-vous avec les parents …

Quelle déception, n’est-ce pas, l’enseignant de votre enfant n’est pas un planqué de fonctionnaire ! En plus, il a des vacances, mais son salaire gelé depuis des années, il n’a pas les moyens de partir à chaque vacances. Quant à la retraite, n’en parlons même, tous les avantages ont disparu en fumée, et tous tiennent debout les dernières années sur un fil prêt à craquer. De vieux enseignants de 65 piges qui oublient leurs mots, ça ne vous choque pas ? On en a plein, et ben non du moment que votre loulou est gardé ! C’est le plus important. Moi, ça me fait hurler !

Et vous vous demandez encore pourquoi le niveau du concours qui était à 14/20 il y a vingt cinq ans est passé à 8/20 … Ne cherchez plus ! Postulants, zéro ! Résultat on embauche à Pole Emploi ! Si, si ! Des personnes bardées de diplômes qui n’ont jamais « vécu » une journée de classe. On en a tous une  qui passe d’école en école, car incapable de rester plus de deux jours sur un poste ! Vive Macron !

Alors oui, quelques jours de vacances vont vraiment faire du bien même si je vais les passer à écrire, à lire, à travailler un peu ( la reprise ne se fait pas par magie), à voir mes amis (toujours un vrai bonheur de pouvoir enfin papoter avec des non-enseignants)… Et le prochain qui ose me dire que j’ai trop de vacances, je lui file ma classe une journée … quoique au bout d’une heure, il craquera, et ira certainement se pendre, ce serait bête ! Parce que nous faisons un beau métier, un vrai métier, qui ne s’improvise pas, qui ne s’invente pas et qui aujourd’hui n’est plus qu‘Instruction mais aussi éducation, psy, flic et j’en passe ! Qui autant de casquettes à son arc que les enseignants d’école élémentaire ?

En tous cas, partez vous reposer sans culpabiliser collègues enseignants, vous l’avez bien mérités ! Et moi aussi !

Pas de commentaires à “ Ah ces enseignants encore en vacances ! ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|