( 8 mars, 2018 )

Pourquoi les changements sont-ils si douloureux ?

 

Par définition l’homme est réfractaire au changement, car c’est un être sédentaire depuis l’époque des gaulois, qui se vautre dans ses habitudes, même si ce sont de mauvaises. Pourtant on ne cesse de lire que la société actuelle est en souffrance parce qu’elle résiste au plus petit changement. On le voit dans ce couperet que beaucoup ont au-dessus de leur tête « le chômage « . Ce n’est pas perdre un emploi qui est difficile, c’est l’image que l’on renvoie alors aux autres, celle d’une personne en échec, alors qu’honnêtement, on me proposerait le chômage pour finir mes années paisiblement, je signerai de suite. Même chose pour les couples, beaucoup ne supportent pas que l’autre change, que l’amoureux d’avant se soit métamorphosé en pantouflard. C’est pourtant la vie, tout simplement. Le changement fait partie de ce que nous sommes, et sans en avoir conscience, nous changeons (en dehors des psychopathes, pervers narcissiques etc qui eux ne peuvent changer)

Il est important de ne pas avoir peur des changements, de les accepter comme une évolution. Ces rides qui se dessinent, ces cheveux blancs qui apparaissent ne sont pas synonymes de fin, mais juste de progression. Bien sûr que nous ne pouvons plus à presque soixante ans sauter à corde durant deux heures sans ressembler à une larve dégoulinante, mais est-ce tellement important ou ne serait-ce pas cette image que beaucoup veulent à tout prix sauver ? Quand j’entends certaines personnes aller jusqu’à mentir sur leur âge, se rajeunissant de plusieurs années pour séduire quelqu’un ou simplement par peur de ce terrible changement qui s’appelle vieillir, j’ai envie de les secouer. Vivre dans le mensonge devient pour ces individus une habitude à tel point qu’ils finissent par ne nous inspirer que de la pitié.

On vieillit tous, c’est une réalité, tout comme on mourra tous, c’est ainsi. Une fois cette réalité bien ancrée dans nos têtes, l’angle par lequel nous allons appréhender la vie sera différent.

Comme disait Bouddha « Le changement n’est jamais douloureux, c’est la résistance au changement est douloureuse. »

N’ayons pas peur des changements ce qui ne veut pas dire que nous devons pour autant impérativement tout changer dans notre vie, parfois juste une manière de penser par moments ou simplement un peu de lâcher-prise … et tout cela se fera sans douleur simplement parce que c’est dans la continuité de la vie

Pas de commentaires à “ Pourquoi les changements sont-ils si douloureux ? ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|