( 18 mars, 2018 )

Accepter la critique c’est grandir

Que d’adultes sont encore incapables d’accepter avec objectivité une critique ressentant immédiatement les mots comme une attaque. Déjà en CM2 j’apprends à mes élèves que nous sommes tous (et j’ai bien dit tous sans aucune exception) imparfaits. De ce fait, nous pouvons un jour, même si nous sommes le mec ou la nana les plus intelligents du monde, nous tromper. C’est vrai que c’est raide. On n’aime pas ça. On préfère penser que l’autre est dingue car ainsi on garde notre auréole. Seulement, la réalité est ce qu’elle est, nous ne sommes pas infaillibles, nous devons donc réfléchir à cette critique et nous remettre en cause. En tant qu’être humain nous n’avons aucun droit sur l’autre, surtout pas celui d’être surpuissant, de nous sentir supérieur, de nous servir de notre titre professionnel pour détruire la vie d’une autre personne parce que notre orgueil fut touché.

La critique implique un dialogue possible si elle est constructive et bienveillante. Il faut cesser de penser que toutes les critiques sont là pour nous détruire. Ce n’est nullement le cas. En tant qu’auteure, on reçoit des critiques qui nous aident à évoluer, à nous surpasser.

Il me semble primordial de ne pas se braquer face à une critique, de ne pas agir sous l’impulsivité, de prendre du recul. Parfois un orgueil blessé fausse la donne. Comme je le dis souvent, on n’entend que ce que l’on veut entendre.

Pour l’avoir vécu dans ma vie privée, fuir face à la malveillance et la critique, c’est offrir à l’autre sur un plateau d’argent un pouvoir dont il usera négativement.

Affronter la critique la tête haute avec le sourire s’apprend. Et puis, si vous vous rendez compte qu’au final, le dialogue est impossible, passez simplement à autre chose. C’est préférable !

1 Commentaire à “ Accepter la critique c’est grandir ” »

  1. Jenny dit :

    Oh là là, je me souviens de ma première critique. Je ne savais pas si elle était méchante ou constructive… Bon il s’est avéré que c’était de la méchanceté gratuite. Du coup après, on prend et comprend mieux les vrais critique constructives qui ne sont pas méchante ni agressive, juste sincèrement constructive et qui nous rappelle aussi de temps en temps qu’on ne peut pas non plus toujours plaire à tout le monde !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|