( 28 mars, 2018 )

Je te parle et tu ne m’entends pas !

Que c’est fatiguant ce monde où les gens ne cessent d’interpréter ce que l’on dit, n’écoutant qu’à moitié, n’entendant que ce qu’ils veulent entendre et au final véhiculant de fausses allégations. En vieillissant, je fuis de plus en plus les conversations stériles, m’isolant dans ma bulle ou avec des personnages de confiance. Je ne supporte plus ces personnes qui parlent tout le temps, qui imposent leurs avis. Ce n’est pas par méchanceté que je m’éloigne, juste parce que cela me fatigue, un moyen préconisé par ma thérapeute afin de ne plus porter le malheur des autres sur mes épaules. Trop emphatique, j’absorbe, j’écoute, j’entends, et souvent, j’essaie de panser les plaies. Seulement dans ce monde égoïste, les autres vampirisent et une fois sur pied, n’hésitent pas à nous laisser « sur le carreau », moyen de défense afin de rétablir un certain équilibre.

Je ne comprenais pas cette réaction jusqu’à ce que l’on m’explique qu’en fait, se mettre à nue impliquait ensuite un blocage de communication, une gêne liée à notre éducation, à notre vécu, au passé, bref un non-retour.

Résultat maintenant, j’écoute, j’entends, mais j’évite de parler, de « saouler » les autres. Je laisse ainsi les gens s’ouvrir s’ils le veulent ou pas. Les silences, c’est bien aussi ! Je fuis ainsi indirectement les critiques ou les ragots qui font toujours du mal.

Après avoir traversé de véritables tempêtes, je suis vraiment heureuse de vivre sereinement en compagnie de ceux que j’aime. Et tant pis pour ceux qui ne me comprennent pas, qui ne m’écoutent pas, qui continuent de croire ce qui les arrange, j’ai juste pour eux une pensée pleine de sensibilité, parce que je sais maintenant qu’ils souffrent. La vie, ce n’est pas la douleur, ce n’est pas la peur, et j’ai envie de crier, la vie, c’est l’écoute, la communication vraie, l’ouverture, et cela a vraiment du bon de vieillir, on aspire à la paix durable.

1 Commentaire à “ Je te parle et tu ne m’entends pas ! ” »

  1. Jenny dit :

    Très beau texte. J’suis toujours dans un bulle gardant que les gens positifs et ouverts avec moi.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Jenny Annuler la réponse.

|