( 8 avril, 2018 )

Génération future, où va-t-on ?

Éternelle optimiste, je suis pourtant sérieusement échaudée au regard de la jeune génération à tel point que je me demande parfois si nous ne sommes pas en train de formater une génération d’imbéciles ! Ces dernières années, les statistiques parlent pour tous, le niveau des petits français s’est écrasé. Là où avant nous étions en tête, nous nous retrouvons à la queue, bien loin derrière de nombreux pays.

Ah oui, j’oubliais, nous formons en priorité des matheux ( on voit comme notre société dénigre les bacs autres que S ! ), résultat, nos petits artistes en herbe, nos philosophes, nos manuels, on les oublie. Seulement voilà, une société ne peut fonctionner sans plombier, sans infirmière, sans écrivain. Une telle société serait à l’image des romans de Huxley, terrifiante.

Alors non, je le vois déjà en primaire, les élèves « excellents » en mathématiques ne sont pas les piliers de notre société. Ils ont juste un don, va-t-on dire, dans cette matière, mais souvent, ils sont incapables de réfléchir à la vie, d’avoir même un zeste d’empathie, à l’inverse des petits artistes qui eux vont certainement galèrer pour résoudre un problème, mais vont avoir du coeur, de la sensibilité, une âme.

J’en ai assez des raccourcis qui obligent des gamins de quinze ans à choisir une orientation S simplement parce que notre société a décidé que ce seront les élites. On s’étonne aujourd’hui de ne plus trouver de médecins à l’image de ceux d’antan, à l’écoute, des enseignants qui ont la foi ( comment des personnes bardées de diplômes pourraient-ils se mettre à faire de l’humain?). Tout est fait pour étiqueter cette suffisance.

Halte aux préjugés ! Un bac général professionnel a une double facette, le général associé au professionnalisme qui va mettre l’enfant en situation de réflexion.

Je constate au quotidien, j’affirme, je signe, nous sommes en train de formater une société d’imbéciles. Après tout, c’est peut-être le but ? Quand on ne sait pas réfléchir, on ne peut pas s’opposer …

1 Commentaire à “ Génération future, où va-t-on ? ” »

  1. handiparisperpignan dit :

    c est plus simple à manipuler

    Dernière publication sur Les mots d'Ysabelle : La bonne éducation...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|