( 13 mai, 2018 )

L’instinct maternel est-il inné ?

Que de mots culpabilisants on peut lire ! Amour inné, instinctif. C’est une ineptie ! Ayant été puéricultrice dans les années 80, passage obligé en maternité durant plusieurs semaines, je n’ai pas croisé « l’inné ». Tout s’apprend même l’amour maternel, et je ne parlerai même pas de l’amour paternel qui est encore plus compliqué. J’ai vu de jeunes mères effondrées car elles ne ressentaient pas ce déclic. Qui à cette époque allait autoriser ces femmes qui accouchaient sans péridurale, à oser dire qu’elles étaient si fatiguées qu’elles n’avaient pas ce grand bonheur dont on parle tant en voyant leur enfant ?

J’en ai vu pleurer, se sentant incapable de bien faire, ne sachant plus si elles aimaient leur petit. Bien évidemment qu’elles les aimaient, mais c’est tout un processus mental, dessiné par notre société.

Pour survivre, une société doit faire des enfants donc on va inculquer dès la prime enfance aux filles que c’est le point le plus important de leur destinée. Avez-vous vu avec quelle hargne certaines personnes caricaturent les femmes stériles ou celles qui font le choix de ne pas avoir d’enfants, les plongeant dans une culpabilité qui va laisser des traces. Aimer son enfant peut-être instinctif ou pas. Prenons les cas de viol où l’enfant ne sera pas accepté comme désiré, et donc l’amour ne sera pas automatique.

Aucune mère ne peut-être parfaite, aucun amour non plus. Certaines vont trop aimer leur enfant, plus pour combler un vide que par pur instinct, d’autres à l’inverse, ne se sentiront pas à l’aise avant que l’enfant ait un certain âge. Est-ce une raison pour juger ?

Je pense, mais cela n’engage que moi, que certaines femmes sont plus maternelles que d’autres, plus protectrices, ce qui ne veut pas dire que c’est inné, juste que c’est leur propre construction qui les a menées à ce comportement. Après, aimer trop, ne pas aimer assez, l’important n’est-il pas d’aimer sans quantifier, car cet amour-là, l’enfant le sentira et c’est avec qu’il se construira.

 

BD7B25A1-09EE-44F4-ADD1-9C873C7BDB95

Pas de commentaires à “ L’instinct maternel est-il inné ? ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|