( 31 mai, 2018 )

On ne peut pas toujours faire ce que l’on veut.

Idéaliste, jusqu’à une dizaine d’années, j’étais convaincue que l’on pouvait faire ce que l’on voulait, si on y croyait, si c’était nos nos rêves. Et puis mes convictions se sont heurtées à un mur, celui de la médisance, de la méchanceté. Je suis alors, malgré mon grand âge, entrée dans le monde des adultes. On ne fait pas ce que l’on veut parce que les autres existent, sont là, soit pour nous en empêcher, soit pour détruire nos rêves ou nos illusions.

Alors, j’ai mis mon armure avec les larmes aux yeux, car ce n’était vraiment pas mon genre de devoir me protéger des autres. Alors, non, on ne peut pas faire ce que l’on veut mais on a toujours le choix. Je n’ai pas changé là dessus, je suis toujours aussi convaincue que nous avons toujours le choix.

Notre vie est faite de choix, bons ou mauvais , mais ce sont nos choix.

Nous choisissons de vivre notre vie ou de rester dans notre malheur. Nous choisissons de rester ou de partir. Nous choisissons de nous battre contre la maladie ou non.

Tout est un choix, et c’est une façon de faire au fond ce que l’on veut.

Nous choisissons d’aimer ou de ne plus aimer, de partir ou de rester, de tendre la main ou de la reprendre, d’ouvrir notre coeur ou de le fermer.

Nous choisissons de croire ou d’étendre sceptique, d’avancer ou de reculer, de changer et d’évoluer ou de stagner.

Faire des choix implique de se tromper, de passer parfois à côté de quelqu’un ou de quelque chose, mais je suis convaincue que rien n’est figé. Tout arrivera, si cela est bon pour nous, parfois cela prendra un peu de temps.

Parfois on choisit le bonheur des autres plutôt que nos propres désirs. Si cela rend heureux, ne jamais regretter ce choix. Parfois on est impulsif, et on va dire ou faire des bêtises. C’est moche, car on peut faire beaucoup de mal, mais ne jamais regretter ces choix.

Personnellement je n’en veux pas à ceux qui ont fait des choix qui m’ont fait souffrir. C’était leur choix. Je le respecte. J’espère juste qu’aucun ne l’a fait volontairement pour faire du mal, que ce fut juste un acte de survie ou d’impulsivité. J’ai aussi certainement fait tout au long de ma vie de mauvais choix, mais ils m’ont fait avancer, ils ont fait de moi ce que je suis.

En tous les cas, même si j’ai grandi, je continue de croire dans mes combats pour le bien des autres, je continue de m’accrocher à mes rêves.

Au final, savoir faire des choix positifs, n’est-ce pas quelque part, faire ce que l’on veut ?

 

E24B43DF-7C6F-4CAE-A539-3FE38F6BBDF5

1 Commentaire à “ On ne peut pas toujours faire ce que l’on veut. ” »

  1. Jenny dit :

    bah si on fait des choix positifs pour nous, alors oui c’est faire ce que l’on veut ! Très bel article !!!

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|