( 6 juin, 2018 )

C’est pas tes affaires !

Une phrase que l’on ne cesse d’entendre dans la bouche des enfants, alors pourquoi les adultes persistent-ils à leurs âges ? Aller détruire les platebandes du voisin, quel intérêt ? Juger sa vie, sa façon d’être, pourquoi ? Les gens s’ennuient -ils tant que ça ?

Autant je peux comprendre la petite jalousie qui consiste à ne pas vouloir croire que l’autre puisse être heureux, que l’autre n’a pas le droit de réussir, même si je trouve ces comportements gamins, mais cette façon de rentrer dans la vie des gens même si la porte est fermée à double tour, on frôle le cas psy !

Alors, non, ce ne sont pas vos affaires la vie des autres. Occupez-vous de la vôtre !

Remarquez, ces individus, là pour asticoter les autres, pour mettre la pagaille comme on dit, ont souvent une vie intérieure bien vide, une vie affective illusoire, et surtout de profondes blessures d’enfance. Se faire valoir, car vouloir prendre le dessus reste toujours une manière de se faire valoir, dessine un ego surdimensionné. Le petit garçon auquel maman n’a pas daigné prodiguer de l’attention ou l’adulte dont le contexte familial est houleux ou mortellement ennuyeux, ou celui dont le présent est tellement vide que dire du mal afin de savoir qu’un autre va plus mal que lui donne un sens à sa vie.

Ma route a croisé plusieurs fois dans ma carrière ou dans ma vie privée des personnes de ce style, à croire que je les aimante ! Plus rien ne peut me surprendre maintenant.

Ragots, interprétations, malveillances, médisances, j’ai tout vus. J’ai compris juste une chose, il faut fuir à toutes jambes ces personnes ! Elles sont nocives, dangereuses et manipulatrices.

Les enfants sont différents, ils vont rapporter une phrase déformée. Un parent va ensuite voir l’enseignante avec un regard lié à son propre vécu. Tout est dans les mots. Un mot n’est rien de plus qu’un mot qui selon l’intonation, le contexte, la personne, n’aura jamais le même sens. Un mot humoristique pourra être pris autrement, pourra même blesser. Il faut savoir prendre du recul avec les mots.

La vie est déjà bien assez compliquée pour que l’on en remette une double couche. Aucune vie n’est parfaite, aucune personne non plus. Nous avons tous nos défauts, nos qualités, nos sautes d’humeur par moment, mais une chose est sûre, la vie des autres, ce n’est pas nos affaires !

 

06653294-BF86-478B-A72F-55197C4D300F

1 Commentaire à “ C’est pas tes affaires ! ” »

  1. 010446g dit :

    bien vu!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Aide de loin apportée

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|