( 24 juin, 2018 )

Pour ou contre l’uniforme dans les écoles

 

La polémique gronde, pourtant, je fais partie de ceux qui ne sont pas contre l’uniforme, même si je déteste que l’on « normalise » tout. Marre des leggings troués, des jeans qui arrivent sous le caleçon, des sweats à capuches ou des marques qui s’affichent. Prête à porter moi-même une blouse ? Sans  hésitation ! L’école ne doit pas être le lieu où un enfant se retrouve mis de côté à cause de ses fringues, et on sait tous que les enfants sont cruels. Je fais partie de l’ancienne génération qui a porté des blouses en primaire, et je n’en suis pas morte !

Historiquement, qu’en est-il ?

L’apparition de l’uniforme a eu lieu au XVI en Angleterre, puis s’est répandu en France à partir de Jules Ferry. En 1945, l’uniforme fut obligatoire garantissant l’égalité entre les élèves.

Suite à Mai 68, l’uniforme fut abandonné dans les écoles en réaction aux conflits étudiants.

 

Donc, je suis pour l’uniforme, car nous vivons dans une société où le paraître est important, où les jeunes s’habillent n’importe comment. Quand je vois des gamines arriver avec un short au ras de la raie des fesses, et porter une brassière de moins de dix centimètres, pour moi, ce type d’accoutrement est idéal pour la plage, mais n’a pas sa place au sein d’une école. Après j’ai lu l’avis des psys qui dénoncent ce choix jugeant que les couleurs song très importantes pour l’épanouissement des enfants.

Et bien on n’a qu’à inventer des blouses de couleur arc-en-ciel et l’affaire sera résolue. :)

Et vous ? Un avis ?

 

FE0AB045-02CC-4117-B26B-7B832594A91E

2 Commentaires à “ Pour ou contre l’uniforme dans les écoles ” »

  1. Tienou dit :

    Je te suis bien sûr quant à cette notion de l’effacement des différences par voie d’accoutrement vestimentaire et donc d’accord pour cette notion d’uniforme.
    Je ne fais pas partie pourtant des ultras, des durs, des intransigeants, pourtant une mesure s’impose. Elle aurait dû voir le jour d’ailleurs dès les années 90 où l’essor des tenue « sportive » (surtout par les marques) à injurié bien des têtes blondes dont les parents n’avaient pas les moyens de leur en faire profiter… Enfin, profiter, ce n’a jamais été à l’avantage des silhouette de nos petits, même plus grands ;-)

  2. G.Policand dit :

    En somme,il s’agit là d’opposer l’uniforme de la République à celui des sectes de toutes sortes:
    _ religieuses pour certaines
    _ mercantiles pour beaucoup…

    Ce qui fut jadis preuve de liberation deviendrait-il gage de liberté?

    Si l’objectif est de refonder la République(même uniforme partout) je dirai « pourquoi pas? »…Mais s’il s’agit de conforter des identités identitaires, donc de préparer guerre civile, je crierai « NON! »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|