( 10 juillet, 2018 )

L’usurpation continuelle sur Internet

 

Qui se cache derrière ces profils dont le nombre de contacts stagnent ? Comment savoir si nous avons vraiment affaire à la bonne personne ou à un fake ?

On ne saurait que trop le dire, Internet est un outil merveilleux pour faire des recherches honnêtes, mais c’est un vrai boulet face aux  personnes malveillantes. La grande mode ces derniers temps est l’usurpation d’identité à partir de photos « piquées » sur Google par exemple, puis replacées dans un faux profil. Quel intérêt allez-vous me dire ? En dehors des réseaux de l’Est qui traque les cartes bancaires, beaucoup de plaisantins s’amusent, tout simplement, car embêter autrui est jouissif.

Personnellement, ces individus me tapent sur les nerfs, et j’aurais envie de les gifler. Ils n’ont aucune empathie, ne cherchant même pas à savoir ce que pourra être un tel impact sur la vie des autres, de leurs jouets, car c’est ce que nous sommes. Utiliser le nom d’une personne, déjà je trouve cela stupide, même si un nom sur un réseau ouvert ne sera qu’un nom, mais diffuser leur vie, c’est « petit », vraiment petit.

À la sortie d’Hashimoto, mon amour, il y a quatre ans, j’ai vu pousser comme des champignons de nombreux profils « d’homonymes », souvent vides d’informations. Je me suis toujours interrogée sur le « pourquoi », quel intérêt de créer un profil « à mon nom » sans rien mettre dessus ! Si par contre, c’est mon profil complet d’auteure qui est repris, là je sors de ma caverne et je fais fermer le profil. ( c’est arrivé plusieurs fois)

Pour en revenir aux photos, je rappelle qu’il est simple de savoir si la personne est la bonne. Il suffit d’aller dans Google images, de chercher l’image, puis de télécharger l’image que l’on cherche, et de nombreux liens s’ouvriront.

Dernier conseil, un faux profil « ne bougera pas ». En clair, il stagnera à un nombre d’amis limité, ne postera rien, sera un vrai fantôme.

Ces profils sont à fuir comme la peste, vecteurs de piratage, de délation ou d’usurpation.

Que faire ?

Que ce soit sur Facebook ou Linkedlin, bloquez les ! C’est simple, c’est rapide et c’est gratuit ! Personnellement j’en bloque en moyenne un toutes les semaines … profil qui ne poste rien de public, avec un nom connu par moi, mais au final qui ne m’apporte Rien puisque vide. Lâcheté humaine au fond qui se dissimule derrière ces réseaux …

Pas de commentaires à “ L’usurpation continuelle sur Internet ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|