( 2 août, 2018 )

Cesser de se poser en victime.

 

Les réseaux sociaux regorgent de victimes en tous genres. Normal. Il y a un public gratuit, souvent dénué d’empathie, mais qui va permettre à cette victime d’avoir la sensation d’être entendue. J’avoue qu’avec les années qui passent, j’ai de plus en plus de mal avec ces individus qui se victimisent sans arrêt. Ils ne sont jamais heureux. Inondent le web de posts criant leur malheur, toujours de la faute de la société, des autres, de leur éducation. Ils m’insupportent ! J’ai envie de leur dire que les vraies victimes, elles, ne parleront pas, parce que lorsque l’on est une victime, on n’ose pas parler, on a honte. Ces « victimes nées », elles, saoulent tellement elles ont besoin de faire savoir leur souffrance.

 

Il serait temps que ces personnes comprennent que l’on est toujours la victime de quelqu’un, et c’est cela la vie. Mais c’est aussi avoir inconsciemment accepté cette place, par lâcheté, par peur, par paresse aussi. Il y a un moment où il faut arrêter de fuir, savoir faire des choix qui même s’ils nous engagent, ce sont les nôtres, et rien que pour cela, nous ne seront plus jamais des victimes.

Il suffit de laisser tomber toutes les choses qui tracassent, et de vivre tout simplement, parce que le bonheur, ça se construit, et certainement pas en gardant son étiquette d’éternelle victime sur le front. Briser ses propres chaînes, c’est vivre heureux et libre.

 

6991030C-142D-4A79-8735-D6A747ACB67E

Pas de commentaires à “ Cesser de se poser en victime. ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|