( 2 août, 2018 )

La mélancolie

 

« La mélancolie, c’est un désespoir qui n’a pas les moyens »… Léo Ferré

Ferré a tout dit, la mélancolie est une forme de dépression, dont on ne tient souvent pas compte, souvent le lot de personnes à tendance lunatiques. Autant étant très attachée à mon passé, je peux être sujette à la nostalgie autant je ne connais pas la mélancolie. Beaucoup vous diront que les grands mélancoliques sont souvent des insomniaques, symptômes que je n’ai jamais rencontré puisque je dors comme un bébé ( sauf si un tiers me réveille bien sûr !)

J’ai rencontré dans ma carrière des collègues mélancoliques, et c’est très dur à gérer pour les autres, car la personne est complètement centrée dans son propre ressenti, en général emplie de pensées négatives, de peurs, et la main que l’on peut tendre est souvent rejetée.

Après, il existe la gentille mélancolie, celle des artistes, le Spleen de Baudelaire. Je ne l’ai pas non plus vécue, mais mon père, lui, qui était un artiste méconnu, puisait sa source d’inspiration dans cette douce mélancolie dont il avait fait tout simplement son manteau.

En tous les cas, je peux témoigner que l’on peut vibrer à l’unisson des mots, de la beauté du monde sans pour autant passer dans la case mélancolie, car ces dernières seront souvent des personnes frustrées, aigries et malheureuses, alors que l’art ne devrait apporter que satisfaction et bonheur.

 

E18BD45D-60B5-40B7-9486-C42BA1C4C6C8

Pas de commentaires à “ La mélancolie ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|