( 15 septembre, 2018 )

Ces relations parentales qui nous définissent

Quel poids lourd nous portons, celui de ce lien qui nous unit à nos parents, à nos enfants. Je ne peux que penser à ce lien invisible que j’avais avec mon père, une relation pudique car je ne suis pas expansive, il ne l’était pas non plus. Un partage sans mot parfois juste par le regard, ces moments où il m’invitait à admirer ses photos ou ses toiles, où je n’osais rien dire par peur de casser cet instant si fort, rien qu’à nous. Toute ma vie, j’ai recherché des morceaux de mon père dans chaque homme qui m’a ébranlée que ce soit au travers des mots, des musiques ou comme c’est le cas pour mon homme du caractère. On ne crée pas des relations au hasard, je ne crois pas au hasard, on les façonne à partir d’un passé qu’inconsciemment on aimerait faire revivre. La vie se charge de mettre sur notre route ces petits morceaux de vie qui ne sont ni notre père ni notre mère mais des mains qui vont nous rappeler ces moments liés à notre enfance un peu comme la madeleine de Proust. En tous les cas, sans lui, mon père, je ne serai rien aujourd’hui, tout comme sans tous ceux qui ont traversé mon chemin. Alors merci à vous tous, hommes ou femmes, amour ou amitié, d’avoir existé même un souffle pour m’avoir permis d’avancer.

 

42B06F67-7F1A-4C6A-9B67-F3C20DAEDAB5

1 Commentaire à “ Ces relations parentales qui nous définissent ” »

  1. handiparisperpignan dit :

    j aime tes mots

    Dernière publication sur Les mots d'Ysabelle : la silhouette noire...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|