( 19 septembre, 2018 )

Cette mémoire faussée

 

Quelle merveilleuse machine que notre mémoire qui s’amuse à stocker dans différents tiroirs nos rêves de gosses, nos amours d’adolescents et nos larmes d’adultes sans trop mélanger tous nos souvenirs. Un parfum et un tiroir s’ouvre. Un gâteau aperçu sur un présentoir, et c’est un autre souvenir qui se dessine à l’horizon, celui d’une vie passée, d’un autre temps. Et puis un jour, on se retrouve face à l’inévitable, cette mémoire vacille, elle nous joue des tours, elle n’est plus aussi précise. On ne sait plus trop si nous avons voulu croire à un sourire ou si ce regard empli de tendresse n’était qu’un leurre. Le temps s’est invité à cette grande table où tout se joue, notre passé, notre avenir à tel point que notre présent n’existe plus vraiment. Son existence est coincée entre deux tempos qui nous broient les os. Quelle part d’interprétation offrons-nous au monde ? Quel choix dont notre mémoire se souvient avons-nous fait réellement ? Quel tiroir gardons-nous fermé sans parfois même savoir qu’il a vraiment existé ? Cette mémoire qui définit notre vie est pourtant constamment faussée par nos sentiments, nos émotions, les rencontres que nous faisons, les interactions. Alors plutôt que de nous fier à cette mémoire faussée par nos interprétations, contentons nous de vivre pleinement notre vie et nos émotions, au présent, car lui seul signe une réalité qui n’est pas déguisée.

 

9B6F5EB0-AC7B-42F3-A47D-6E725568A1B2

2 Commentaires à “ Cette mémoire faussée ” »

  1. handiparisperpignan dit :

    TRES BEAU TEXTE SYLVIE

    Dernière publication sur Les mots d'Ysabelle : Et puis un jour...

  2. OUTIL dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Sylvie. Surtout ne pas ouvrir les vieux tiroirs. On garde souvent les bons souvenirs en oubliant les mauvais. On oublie le présent en se remémorant les meilleurs moments du passé. Surtout lorsque notre présent est difficile à assumer. Au contraire il faut prendre le problème à bras le corps. Le passé n’était pas mieux mais on a seulement oublié les mauvais souvenirs. Toutes ces pensées ne sont que des illusions.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|