( 7 octobre, 2018 )

Ce besoin de paix et de calme.

Jeune, je nageais dans le bruit, dans les rires des enfants, écoutant de mon vieux pic up la musique à fond. Parfois je m’interroge sur ce revirement total de mode de vie. Est-ce le fait d’avoir côtoyé des milieux trop sonores ? D’avoir croisé tant d’inepties que je préfèrerais être sourde ? En tous les cas, mon bonheur aujourd’hui est indéniablement lié à la paix. J’en ai assez des personnes qui cherchent midi à quatorze heures, qui ne veulent rien comprendre, qui s’évertuent à ne vouloir croire que ce qui les arrange, qui font une montagne d’un grain de sable, qui voient surtout le mal partout. Ces gens, souvent tenaces, sans empathie, ne lâchent ni leur proue ni leurs idées. Je suis saturée du bruit que fait leurs propos malveillants rebondissant telle une balle bien loin de moi. Il fut une époque où stupidement, je serai tombée dans leur piège, accueillant les bras ouverts le chaud puis serrant les dents lors de la douche glacée. Vieillir, c’est voir la liste de la connerie humaine s’allonger de jour en jour, ces mensonges dits pour soit disant « protéger » l’autre, ces interprétations nécessaires pour cacher la vérité, pour surtout croire en sa propre folie. Je pense à toutes ces personne qui passent leur temps libre à construire  des machination dignes d’un polar, à fabuler sur des relations avec des grands de ce monde, à assembler Pierre avec Paul.  à tous ces pervers narcissiques qui manipulent pour le plaisir.

Avant j’aurais tout fait pour prouver und bonne foi, ma sincérité, et au final, je m’aper Que l’ho Ne changera jamais d’avis s’il s’est inscrit dans son propre schéma mental. Pourquoi se fatiguer ?

Avant j’avais l’espoir que les gens changent, que l’humanité future se réveille beaucoup plus emphatique, plus honnête, il n’en est rien. L’homme reste ancré dans ses certitudes offrant un espoir parfois, simplement pour conserver le pouvoir. Comme vous, j’y ai cru, c’est fini !

Aujourd’hui , je m’en moque complètement. Je veux juste ma paix. J’appelle le silence. Je veux juste laisser les mots glisser sans avoir à rendre de compte, juste pouvoir disparaître derrière ces phrases pleines de couleur qui dansent.

 

48CC1330-E8B2-4D10-9590-217FEF1CD027

1 Commentaire à “ Ce besoin de paix et de calme. ” »

  1. Tienou dit :

    Sauf à craindre maladivement le silence et rechercher et faire le bruit pour bien se prouver qu’on existe, je crois que l’être vivant n’assure sa vie que la quiétude et la paix, dans les langueurs du calme, la sureté du silence.
    Dans le bruit, la trépidence, on ne peut tranquille de rien. Les sons et les mouvements incessants masquent les risques, voire les dangers qui rôdent. L’anil le sait bien qui fuit cette insécurité. L’homme? il lui faut un peu de temps et de sagesse pour apprendre à en profiter ;-)

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|