( 6 novembre, 2018 )

Ces narcissiques

 

Qui n’en a pas croisé un ou une au détour de son chemin de vie, ces personnes capables de créer n’importe quel problème vis à vis de leur entourage si le malheur veut que leur propre ego soit touché. Ce seront ces personnes prêtes à tout, à mentir, à manipuler, à spéculer, simplement parce qu’elles ont un besoin sans limite d’amour, besoin qu’elles ne peuvent reconnaître, car totalement inconscient. J’appelle ces personnes « les destructeurs de l’âme », car là où elles passent, soit on plie soit on casse, mais si on a le malheur d’oser résister, l’autre sortira ses armes. Ces personnes sont brillantes, intelligentes, avec en général une belle carrière, riches également, et pensent avoir le pouvoir et surtout n’en ont jamais assez. Susceptibles, autoritaires, ils peuvent exploser n’importe quand s’ils sont touchés dans leur orgueil. Un rapport évident avec leur mère voire leur enfance.

Pourquoi un narcissique est-il destructeur ? Ma thérapeute m’a expliqué qu’un narcissique n’était qu’un petit enfant resté dans sa phase oedipienne ( autour de 4 ans). Un adulte qui ne serait qu’un sale gosse égocentrique. En général, un enfant mis sur un piédestal par la mère, surprotégé. Ce narcissique devient destructeur simplement parce que sa préoccupation continuelle est d’être le centre « d’attention », « d’amour » et un abandon que ce soit familial, amoureux ou amical fera naître chez lui, un mépris  violent, des critiques injustifiées, des scénarios formatés selon ce que lui veut pour accréditer ses analyses, toutes justifiant ce rejet inconcevable. Un narcissique, en particulier un pervers narcissique, sera incapable de reconnaître ses erreurs, et continuera de pourrir la vie de cette autre qui lui a résisté jusqu’au moment où une nouvelle cible se présentera.

De nombreuses victimes de pervers narcissiques n’obtiendront jamais réparation, simplement parce que la justice reste inerte face à ce type de comportements, n’arrivant souvent pas à trancher sauf si la violence physique prend le dessus.

Lorsque l’on traverse la route d’un pervers narcissique, on n’en sort jamais indemne, tout simplement parce que ces personnes, au premier abord, sont avenantes, dévouées, prêtes à nous aider sans limite, seulement à la moindre contrariété, lorsque la confiance aveugle est égratignée, le narcissique montre son vrai visage. La victime sera alors terrorisée par ce changement de comportement, elle ne comprendra pas, et avec le temps se sentira coupable, car ces narcissiques sont tellement calculateurs qu’ils arrivent à retourner une situation à leur avantage. Ils ne peuvent avoir fait d’erreurs. Qui ose dire qu’ils peuvent avoir à un moment ne pas avoir été parfaits ?

La plupart des narcissiques sont procéduriers, faisant de fausses interprétations, n’hésitant pas à dépenser des fortunes pour montrer que ce sont eux qui ont raison. On l’a compris, ils ne peuvent supporter l’échec ! S’affronter un pervers narcissique, c’est une démarche vaine. Le narcissique refusera toute communication, tellement paranoïaque qu’il s’imaginera dans ses délires que chaque mot se retournera contre lui. À l’extérieur, il sera apprécié, car dévoué, mais dans la relation avec la victime, il sera toujours dans l’idée de ce que l’autre veut lui faire, cherchant à le piéger, à trouver une faille même des années plus tard. Autant une personne ordinaire pardonnera, tendra la main, tandis que le narcissique pensera toujours que c’est un piège simplement parce que lui fonctionne ainsi.

Au final, ces narcissiques sont souvent des personnes lunatiques, dépressives, terriblement négatives envers ceux qui lui ont résisté. Le drame de ces personnes, c’est que sous leurs airs gentils et dévoués, elles sont dénuées d’empathie, et comprendre un pervers narcissique me semble totalement impossible. Ce sont des personnes qui ne changeront jamais, qui resteront toujours ce qu’elles sont, et que rien ne pourra sauver ni l’amour ni l’amitié. Et pourtant, comme nous aurions aimé garder un petit espoir …

 

64044EDB-95A5-455B-B12D-D4F212B726C5

 

 

1 Commentaire à “ Ces narcissiques ” »

  1. Annette Lellouche dit :

    Très belle analyse du narcissique. Qui n’en a pas rencontré ne connait pas sa chance. Et qui en a rencontré doit se reconstruire et vite. Amicalement. Annette

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|