( 8 novembre, 2018 )

L’amour peut-il exister sans sexe ?

Ah qu’elle est bonne cette question ! Vous avez été plusieurs à me demander d’en faire un article, et même si j’ai hésité, le sujet restant tabou, je vais me lancer.  Il y a dix ans, je vous aurais dit qu’il n’y a pas d’amour sans sexe, c’était « avant », avant de crever l’abcès et de discuter avec de nombreux couples. Je m’étais toujours imaginée que la princesse qui rencontrait son prince charmant s’éclatait à fond au plumard avec. La réalité m’a fait changer d’avis. J’ai croisé de nombreux couples, heureux, en harmonie et qui pourtant «  ne baisent » plus. Vous dire qu’au départ, je suis tombée sur le cul est un euphémisme. Je pensais qu’ils se moquaient de moi, qu’ils faisaient semblant d’être heureux, puis avec le temps, j’ai simplement découvert qu’ils avaient simplement conjugué l’amour autrement. Très admirative, ces rencontres m’ont permis une véritable évolution de pensées. Concevoir que l’amour avec un grand A peut s’épanouir sans passer par la case orgasme, que dans ces couples la frustration, source de tant de malentendus, n’existe pas, c’est grandiose !

Rendons à César ce qui lui appartient !  Quand on a la trentaine voire la quarantaine, on badine avec l’amour jusqu’à ses limites, effleurant le Nirvana, aspirant régulièrement revivre ces sensations voluptueuses. Seulement, faisons-nous l’amour ? Aimons-nous l’amour ou sommes-nous simplement l’amour ?

En vieillissant, soyons réalistes, Popol peine parfois à s’activer, et se bourrer de pilules bleues ou roses n’est pas la solution. Le sexe ne devient-il pas alors un « outil » pour l’ego, pour se prouver que l’on est encore un vrai homme, souvent dissociable de l’amour qui sera un sentiment intense que rien ne pourra ébranler. D’où le nombre de personnes, en particulier la gente masculine, qui useront du sexe sans amour après la quarantaine, simplement pour se prouver qu’ils sont toujours vivants. Mais est-ce de l’amour ?

Seulement, je vais secouer un peu les idées reçues, et juste me hasarder à demander, est-ce vraiment ce sexe purement hygiénique qui sera synonyme de vie ou ce sentiment qui va faire battre un vieux coeur, qui va lui faire faire des montagnes russes, lui donnant soudain l’envie de peindre des arcs-en-ciel de toutes les couleurs, n’est-ce pas au final cette chute en amour qui va offrir une seconde vie ? Peut-être même une dernière vie ….

 

16BF4F61-DAF6-48EA-9112-120676670082

2 Commentaires à “ L’amour peut-il exister sans sexe ? ” »

  1. Tienou dit :

    Quitte à te surprendre, l’amour existe sans l’acte, le sexe. Il est des personnes que je chéris à un haut point et que je n’ai pas allongé près de moi, pas même cela. Et d’autres qui l’ont été, ne le sont plus (voire hélas que je ne croise plus) mais que j’aime profondément.
    Comprends moi bien : c’est mon cœur qui guide mon sentiment et non obligatoirement la pulsion.
    C’est d’ailleurs ce qui est chez moi si improbable à comprendre. J’ai l’heur d’aimer sans que parfois même cela se sache ^_^

  2. Lili dit :

    Je pense que oui
    J’aimme un homme qui m’aime mais on de fait des bisous mais on couche pas
    Et c’est beau

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|