( 12 janvier, 2019 )

Parler trop de soi dans un blog.

Dernièrement une relation me disait que les auteurs des blogs ou des sites parlaient trop d’eux et pas assez des autres. Je me suis donc interrogée sur la question.

Un site ou un blog est en général construit pour promouvoir des écrits, une passion ou une activité professionnelle, donc bien difficile de ne pas s’y impliquer émotionnellement. Comment parler de quelque chose que l’on aime sans pour autant puiser dans la source de notre propre ressenti ? Cela me parait bien compliqué.

Après, certains sites sont exclusivement crées pour faire valoir des livres, des tableaux, des photographies, à l’inverse des blogs où l’auteur va puiser dans sa vie pour trouver des sujets. Certains blogs seront presque exclusivement des « journaux-intimes » où la personne racontera ses états d’âme au fil du temps, d’autres seront agencés comme des recueils de poésie, d’autres encore comme des articles avec des sujets de vie. J’essaie de faire le maximum pour que mon blog soit dans la dernière catégorie et sur presque trois mille articles, vous ne trouverez seulement qu’une dizaine qui parle de ma vie ( en général ce sont les hommages que je fais aux disparus). Rarement je parle de moi, préférant réfléchir sur une généralité que sur un sujet personnel. J’en profite pour rebondir sur mes livres totalement fictifs même si parfois la fiction rejoint le réel. Dans mon dernier manuscrit Ambre, terminé depuis plusieurs mois, je parle d’un fait fictif, et récemment j’ai entendu, avec surprise, que cette pure fiction menaçait d’être réelle dans une décennie.

En conclusion, pour revenir à ma réflexion du jour, je pense que chacun fait comme il veut sur un blog. Certains adorent raconter leur vie, d’autres préfèrent les photos, d’autres ce sera juste des analyses prises dans la vie sociale. La diversité est importante, tout comme l’orientation différente des lecteurs. Chacun lit ce qui va l’attirer, aimera ou pas, peu importe, ne jamais s’arrêter, et surtout comprendre qu’un article qui n’a pas plu, ne veut tien dire.

 

00C5A627-36BE-47AE-967C-A5034E7E7C4C

1 Commentaire à “ Parler trop de soi dans un blog. ” »

  1. 010446g dit :

    Qu’importe le contenu si l’auteur s’y sent à l’aise.
    Si le visiteur apprécie, c’est tant mieux…
    Contrairement à l’ouvrage qui finira au pilon dans un délai de quelques mois, le blog reste un cadeau vivant qui dure aussi longtemps qu’il est alimenté… ET des mois plus tard! Comme un message d’outre tombe plusieurs mois après ADIEU.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Tant qu'y a de l'amour

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|