( 13 février, 2019 )

Ces ordres intempestifs.

Avez-vous remarqué comme les gens s’octroient sans cesse le droit de donner des ordres aux autres ? Je trouve cela déprimant. « Fais un régime ! Cours plus ! Bouge toi ! Appelle-moi ! » et j’en passe. Je suis peut-être de la vieille école mais le « s’il te plaît » a vraiment disparu de notre langage. Comme je suis quelqu’un qui n’aime pas les ordres, je ne fais pas ce que l’on me dit, pourtant ce serait une bonne idée de perdre quelques kilos ou de me bouger. C’est à l’humour que je l’écris, vous l’aviez compris. :)

Et si, au lieu de donner des ordres, nous nous mettions à utiliser des mots qui font du bien. J’ai eu l’immense plaisir de travailler ainsi avec ma dernière maison édition où rien ne m’est imposé, où les suggestions sont posées avec délicatesse. Cela m’a bien changé des ordres que j’avais précédemment rencontrés autant au niveau éditorial que dans la sacro sainte éducation nationale.

Depuis deux ans, j’évite au maximum de donner des ordres violents dans mes classes, même si des limites sont nécessaires voire indispensables. Mais le dire avec bienveillance, en modulant sa voix, en évitant de mettre de l’agressivité, cela passe plutôt bien. Changer sa manière de penser … de dire … peut-être une manière de changer le monde ou les mentalités …

Ordonner avec bienveillance, c’est autoriser l’autre à voir autre chose qu’une agression, peut-être juste un simple conseil …

 

0217B44E-93A7-4044-9DC5-AE309D20C58B

1 Commentaire à “ Ces ordres intempestifs. ” »

  1. 010446g dit :

    Incident: La vraie autorité ne se drape pas de violence.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : 6 heures du mat

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|