( 15 mars, 2019 )

Les blessures du coeur

 

Rares sont les personnes qui n’ont jamais souffert dans leur vie et j’avoue ne pas trop savoir si je les envie ou pas. Être blessée, c’est déjà être capable de ressentir une émotion, donc quelque part d’être vivant. Une blessure est le signe que l’on a essayé, que l’on a tenté même si on s’est vautrée ensuite.

Une blessure n’est au fond qu’un simple « bobo » qui peut faire mal, qui peut saigner mais qui finira par cicatriser si on ne passe pas son temps à vouloir gratter sans cesse  la plaie.

Alors pour toutes ces blessures, que ce soit les blessures du coeur, de l’âme, celles de notre orgueil et de notre vanité, il faut bien comprendre qu’elles finiront par s’estomper si on évite de les raviver.

Comme vous tous, j’ai été blessée dans ma vie, j’ai souffert aussi, j’ai survécu au pire, et j’avance toujours, meurtrie, certes, mais libre et sans rancune. D’autres tenaces aimeraient me voir me noyer, mais même si parfois je manque de chavirer, je finis par retrouver mon équilibre, parce que justement ces blessures me rappellent que l ‘on peut toujours guérir de tout. Peu importe ceux qui voudraient m’emporter dans une guerre sans fin, qui aimeraient lire la peur dans mes yeux, ils ne verront que cet amour que j’ai de la vie, cette foi intacte malgré des décennies, parce qu’un jour, « il » fut …

Ne jamais oublier que : « Aujourd’hui nous sommes le résultat de nos pensées d’hier et demain nous serons ce que nous pensons aujourd’hui » Bouddha.

En tous les cas, pour moi c’est le salon Dimanche, et j’ai vraiment hâte d’y être !

Un bonheur que personne ne m’enlèvera !

À dimanche donc la compagnie !

 

6E4CC3A4-C961-4C76-B8C9-FC26159FA857

1 Commentaire à “ Les blessures du coeur ” »

  1. Jenny dit :

    Oh j’adore ces articles remplit d’optimisme, ça fait toujours un bien fou à lire !!!!

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Jenny Annuler la réponse.

|