( 21 mai, 2019 )

Le confort nécessaire ou illusoire ?

Le confort est incontournable à notre époque. Qui peut se passer de lave linge ou de frigidaire ? Qui est prêt à renoncer à sa voiture ou à sa petite maison douillette ?

Seulement à force de créer un confort artificiel, les hommes s’éloignent le plus en plus des autres. Le confort isole. Combien de familles aujourd’hui ne communiquent plus que via FaceTime plutôt que de se retrouver autour d’un bon repas familial ?

Avant les amis se réunissaient autour d’un bon feu de cheminée pour discuter, aujourd’hui, la télévision ou l’ordinateur a remplacé ces rencontres.

Faut-il pour autant vivre à l’époque des hommes des cavernes et retourner s’isoler en pleine forêt sans confort ?

J’avoue que personnellement je ne me vois pas laver chaque jour le linge à la main ou vivre à la lumière des bougies. Une fois encore, tout est question de dosage. Savoir utiliser ce qui est nécessaire sans tomber dans l’excès. Aller à pied si c’est possible plutôt qu’en voiture, limiter son temps devant un écran, poser son téléphone chez soi afin de se couper de l’illusion. Le modernisme est une belle avancée. Il faut juste s’en servir pour être mieux et non pour se perdre.

 

6C959AC3-5D53-4331-8CFC-A5AFF9ADE238

 

 

2 Commentaires à “ Le confort nécessaire ou illusoire ? ” »

  1. Tienou dit :

    Progrès oui, modernisme, pas si sûr. Moi je dirai NON !

  2. 010446g dit :

    Sans vouloir lui faire publicité, un blog pas trop extrémiste ouvre des voies vers la transition : //je fais ma transition

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Aide de loin apportée

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|