( 21 juin, 2019 )

Le jour où …

Elle voulait que l’on rit, que l’on vive. Elle aimait tellement les fleurs, la nature qu’elle serait heureuse de voir toutes les attentions pour elle.

Aujourd’hui … que dire hormis que vivre entre-parenthèses, avec le sourire, c’est un peu ce que je fais depuis plusieurs jours, sereine, dans l’attente de cet adieu. Il y a ce jour où l’on apprend avec violence que tout est fini, qu’une porte s’est claquée, que rien ne pourra l’ouvrir de nouveau, et puis il y a aujourd’hui, le jour où cette fin prend toute sa signification, parce qu’avant ce moment précis, on est comme anesthésiée, figée, comme si l’horloge du temps avait cessé de tourner.

Aujourd’hui, ce sera un au revoir, définitif, au moins sur cette terre. Plus jamais je ne croiserai tes grands yeux bleus, plus jamais tu ne seras là pour me pousser à faire les bons choix, plus jamais je ne pourrais partager les petits moments si doux, rien qu’à nous.

Tout à l’heure, tes cendres s’envoleront afin de rejoindre les étoiles, ton souvenir inondera tous les cœurs venus pour toi, tout à l’heure, ce sera un au revoir, mais pas un adieu, parce que de par l’immensité, je sais, maman, que tu as trouvé cette lumière dont on parle tant, que papa, Christophe et tant d’autres t’attendaient, et que l’énergie dont tu vibrais aujourd’hui sera toujours là pour moi.

Et comme tu aimais tant le dire, les méchants, on s’en fout ! Ce sont eux les plus malheureux ! Sur le chemin qui reste, peu importe la durée, je continue à rester celle que tu m’as appris à être, sans flancher. Ce sera mon dernier cadeau.

Va vers la lumière ma maman chérie, ne t’arrête surtout pas, et sache qu’à jamais, dans mon coeur tu seras …

 

5E95DD28-675D-49FC-BA49-D16965E2F086

2 Commentaires à “ Le jour où … ” »

  1. Jenny dit :

    Triste jour.
    Très beau texte. Le temps figé jusqu’à ce jour d’adieu, tu as tellement bien décrit ce ressenti, ça m’a donné envie de pleurer parce que c’est tellement ça…
    Courage, mon coeur et mes pensées sont à tes côtés.

  2. 010446g dit :

    Poignant et doux hommage!
    condoléances

    Dernière publication sur le radeau du radotage : BOUSEUX

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|