• Accueil
  • > Août 2019
  • > Les traitements en gouttes pour les dysfonctionnements thyroïdiens
( 31 août, 2019 )

Les traitements en gouttes pour les dysfonctionnements thyroïdiens

 

Après les problèmes occasionnés par la fabrication du nouveau Levo, de plus en plus de malades se tournent vers les gouttes.

Jusqu’à ce jour, il n’existait que les fameuses gouttes du laboratoire Serb dont il est de bon ton de refaire un énième petit article sur ce médicament fabriqué par les laboratoires Serb car beaucoup de fausses idées circulent à son sujet.

Pourquoi ce traitement est-il si différent des autres ?

Tout d’abord parce qu’il est en gouttes et non en comprimés, c’est la version la liquide du Levothyrox, produit, lui,  par le laboratoire Merck. Il recrée le rôle de la thyroxine, l’hormone sécrétée naturellement par la thyroïde. L’utilisation de ces gouttes pour traiter des hypothyroïdies représente environ 1% des ventes c’est à dire plus de 30 000 français.

Comment cela marche ? De façon simple, un comprimé de Levothyrox à 25 ug est équivalent à 5 gouttes de L_Thyroxine seulement la rapidité d’absorption est plus rapide et va directement dans le sang.

Avant juillet 2017, ce médicament était exclusivement réservé aux enfants de moins de 8 ans, aux personnes présentant des troubles de déglutition et aux personnes allergiques aux excipients.

Avec la crise de la NF, les laboratoires Serb ont augmenté leur production et aujourd’hui, il n’y a plus de clauses spécifiques.

Bien sûr, comme tout traitement, il y a des inconvénients :

D’abord le flacon une fois ouvert ne doit pas dépasser 30 jours. De plus il doit-être conservé au frigidaire entre 2 et 8 degré.

Ensuite la difficulté de bien prendre ses gouttes dans un demi verre d’eau en comptant sans se tromper, et en évitant qu’une goutte se colle à la paroi.

Le goût n’est pas terrible, le liquide est assez fortement dosé en éthanol, mais on s’y habitue.

Son point faible : le transport, les voyages en avion, les frigos qui tombent en panne !

Voilà qu’un nouveau produit va être proposé à la vente :  le TSoludose, fabriqué en Suisse, sans excipients, sans alcool et sans conservation au frigo. Une alternative très intéressante pour les voyages et les déplacements !

Son inconvénient : non remboursé ( pourquoi être étonné ?) et ne peut être dosé que de 13 ug en 13 ug.

Personnellement, je suis sensible à 5 ug près, mais comme alternative pour voyager, plutôt que de me priver, je trouve cette solution intéressante !

 

Vos avis nous intéressent !

243CCBB4-B381-404D-A1FA-F58947DE977F

3 Commentaires à “ Les traitements en gouttes pour les dysfonctionnements thyroïdiens ” »

  1. Sonia dit :

    Merci pour ce récapitulatif très juste. Je vais suivre la sortie du Tsoludose avec attention ! Sus gouttes, 25 gouttes ce serait une terrible avancée même non remboursé !

  2. Choisy dit :

    Est il en vente? Ordonance?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|