( 14 octobre, 2019 )

Voir ses erreurs.

Pourquoi certaines personnes n’arrivent-elles jamais à voir ou à reconnaître leurs propres erreurs ? Personnellement, cela me fatigue !

Il y en a qui ne peuvent pas, ce n’est même pas qu’ils ne veulent pas, c’est qu’ils en sont complètement incapables. Ce sont souvent ces personnes narcissiques qui ne peuvent demander pardon ou s’ils le demandent qui reprennent très vite ce pardon, car au fond ils n’ont aucune once d’empathie.

Pour voir ses propres erreurs, il faut être sensible aux autres, mais c’est aussi alors accepter de ne pas être supérieur à une autre personne. C’est également avoir bien intégré que l’erreur est humaine, qu’elle existe pour tous, sans exception que l’on soit président ou simple ouvrier. C’est ce qui me fait toujours sourire dans la mentalité française, un président qui va faire une erreur de langage sera immédiatement mis au poteau d’exécution alors que ceux qui l’entourent en font chaque jour. Pourquoi une erreur basique serait-elle moins pardonnable à certains ?

Voir ses erreurs, c’est accepter simplement de redevenir le petit enfant qui va se faire punir, car une erreur pourra être sanctionnée ou tout du moins elle ne sera pas facilement oubliée.

Je pense à une amie dont le mari découche cycliquement, trouvant à chaque fois des excuses bidons qu’elle croit ou fait semblant de croire jusqu’au jour où elle a pris l’infidèle sur le fait. À qui doit-on imputer l’erreur ? Au mari volage ? À la femme bafouée qui a suivi son tendre et cher ? À la vie ? Bien sûr, elle a eu droit au traditionnel «  Ce n’est pas moi, c’est de sa faute à elle ! ». Comme si avec son auréole de sainteté, le cher ange s’était fait violer ! En plus de tromper sa femme, ill’a prise pour une idiote ! Moi, j’aurais été la femme, je n’aurais guère apprécié !

Pourquoi n’a-t-il pas simplement reconnu son erreur au lieu de s’enliser dans des mensonges sans fin ? Avait-il peur de perdre la face ? Ou simplement croyait-Il vraiment à ce qu’il disait ?

Voir ses erreurs, c’est surtout s’autoriser à avancer, à ne pas enfermer l’autre dans une boucle sans fin, c’est un peu lui tendre la clé de sa propre liberté.

« J’ai fait une erreur, j’ai agi stupidement, j’en suis désolée. »

Affaire classée, on passe à autre chose ! Pour moi, c’est la définition même de la vraie intelligence. Si vous croisez la route d’une personne qui refuse de s’excuser, n’essayez ni de la forcer ni de comprendre, ce sera comme pédaler dans la semoule ! Fuyez simplement, car c’est une tentative de prise de pouvoir que cette personne pratique à votre encontre, rien de positif !

Voir ses erreurs, c’est simplement accepter de se tromper, c’est être humain.

3D1A033A-1F95-4430-9C8A-9DE1CAC4D218

Pas de commentaires à “ Voir ses erreurs. ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|