( 2 novembre, 2019 )

Ah ! Ces acheteurs compulsifs !

Dernièrement lors d’un débat animé, une personne s’évertuait à expliquer que les acheteurs ou les collectionneurs impulsifs étaient des psychopathes avec de graves blessures d’enfance. Gloups. Inutile de vous dire que l’ambiance était animée autour de la table ! Je ne suis ni une collectionneuse ni une acheteuse compulsive sauf pour les livres. Cela fait-il de moi depuis plus de cinquante ans une psychopathe ? J’ai commencé à vouloir des livres plutôt que des poupées à dix ans.

Il faut bien le dire, des livres, j’en ai achetés des centaines dans ma vie. Et j’avoue que depuis que j’ai une liseuse, j’aime voir ma PAL numérique grossir, grossir, en acceptant les cadeaux des auteurs, les services presse, ou les epubs gratuits juste pour le plaisir de voif le nombre augmenter.

Cela signifie-t-il que j’ai eu une fracture émotionnelle dans l’enfance qui me conduit à vouloir, aujourd’hui, me donner cette sensation d’être propriétaire de livres ou simplement est-ce une manière d’avoir encore du temps à vivre ? S’il me reste encore tant de livres à découvrir, c’est qu’il me reste du temps. Est-ce cela fait de nous tous qui aimons trop les livres des psychopathe ? :) :) :)

A9C9FBFE-5051-4ED9-8C3D-7DBE85F200F1

 

 

 

 

1 Commentaire à “ Ah ! Ces acheteurs compulsifs ! ” »

  1. Jenny dit :

    Je pense qu’il y a une passion qui s’asscoient à un moment à un espèce de manque à combler, mais c’est en rien malsain, au contraire !
    Et perso, oui quand j’étais petite j’avais demandé à mon parrain un Bisounours que je n’ai jamais eu et en répercussion, bah adulte, j’ai acheter toute la collection des Bisounours vintage de l’époque, sauf que j’ai toujours su consciemment que c’était parce que je voulais avoir ce que j’avais pas eu petite.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|