( 1 décembre, 2019 )

Comment être diplomatique ?

 

Pas si simple dans cette société où tout le monde se sent agressé continuellement de rester diplomate. On a fort souvent envie de réagir, de rentrer «  dans le lard », mais voilà, cela reviendrait à jeter de l’huile sur des braises. Au lieu d’éteindre le conflit dans son oeuf, on en arriverait à le faire exploser. J’aime observer ce monde de loin, petit plaisir de retraitée, les réactions des uns et des autres. Que de personnes s’agitent en brassant du vent, que de gens emplis de certitudes, certains de détenir la vérité ou le savoir, que dis-je le pouvoir, pensant qu’avec un langage bien affûté, ils peuvent ainsi en toute impunité, casser, détruire, réduire en miettes les rêves des autres.

Des envies de me poser en justicier ? Parfois, oui, mais ma tranquillité n’ayant pas de prix, je préfère éviter les vagues, car j’ai déjà failli me noyer !

J’ai donc appris la diplomatie ( sic !), ce ne fut guère aisé ! ( resic !) J’ai appris aussi à ne pas me laisser envahir par mon impulsivité ( sic !) et tant pis si mon interlocuteur a les oreilles bouchés, je préfère changer de route que de me heurter à son raisonnement pré-fabriqué.

La vie, les relations amicales, amoureuses ou professionnelles, nécessitent un zeste de diplomatie obligé. Après, diplomatie ne veut pas dire non plus accepter de plier l’échine parce que l’autre l’a décidé. Des milliers de rencontres dans une vie, des centaines d’interactions, plutôt que l’affront ou la violence, toujours choisir simplement de s’éloigner, non parce que l’on cautionne, mais pour se protéger.

Pour les autres, apprenez simplement à sourire !

 

9FDE7A25-3A6C-4354-BF8E-74BB5B349502

1 Commentaire à “ Comment être diplomatique ? ” »

  1. Tienou dit :

    Rien ne vaut le plaisir de vivre dans la sérénité. Sans pour autant vivre caché faisons l’anguille et glissons nous sous les cailloux de bons hospices ;-)

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Tienou Annuler la réponse.

|