( 28 février, 2020 )

Ceux qui ferment les yeux

Nombreux sont ceux qui ferment les yeux sur ce qui les dérangent, sur ce qu’ils ne veulent pas voir, sur ce qu’ils ne peuvent pas entendre.

Lorsque les faits jaillissent de l’ombre parfois des années plus tard, les témoignages sont inlassablement les mêmes : On n’avait rien vu. On ne pouvait pas croire que « lui », si gentil. On assiste bien souvent à ces fameux secret de famille où les choses se savaient, mais que, pour préserver l’apparence, on a préféré fermer les yeux.

Que ce soit les enfants battus ou l’innocence violée, on oublie carrément les immenses traumatismes pouvant laisser des traces indélébiles, à vie.

Dernièrement, une personne me disait que la pédophilie était en hausse à notre époque. Je ne le pense pas. Je pense juste que des monstres, il y en a toujours eus, qu’ils étaient couverts par les membres de leur famille ou par le curé ( quand ce n’était pas lui l’auteur des crimes, que la loi du silence était reine.)

La différence est simplement qu’aujourd’hui Internet offre à ces briseurs de vie un terrain de jeux où ils peuvent se délecter, où les échanges de vidéos dans les coins sombres du Net existent et même s’ils ne sont pas autorisés, pullulent. Le web est un vrai danger dont beaucoup n’ont pas encore compris le pouvoir.

Pour moi, aucune sanction ne sera jamais assez forte pour condamner ces monstres qu’ils soient de simples voyeurs ou des agresseurs. Un enfant est sacré, nul n’a le droit de le salir que ce soit par le regard, la pensée ou le passage à l’acte.

La Justice des hommes devrait-être beaucoup plus drastique, car il faut cesser de croire qu’une justice divine existe.

18806A46-9D34-49E4-AA37-58E2D7785DC1

1 Commentaire à “ Ceux qui ferment les yeux ” »

  1. M.Déthé dit :

    Tout à fait d’accord avec vous !

    Une justice divine, OK, quand cela sera le moment, mais pour l’heure une justice terrestre appliquée……..

    Dernière publication sur motsducoeur.fr : Le Vase

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|