( 2 avril, 2020 )

Aimer les autres pour mieux les aider …

En cette période de confinement, qu’est-ce qu’on en parle de cet amour pour les autres et soudain on voit pulluler « l’aide psy » de personnes pas toujours en accord avec elles-mêmes. N’est-ce pas un peu dérangeant voire dangereux ?

 

Pour avoir croisé de nombreuses personnes avec ce manque, je reste convaincue que pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer, et s’aimer vraiment, et non s’aimer à la manière de Narcisse, mais s’aimer soi-même en s’acceptant tel que l’on est, en se moquant du regard des autres, de leurs remarques perfides. Pour aider l’autre, il faut être capable de se remettre en question, de faire le dos rond et surtout ne pas avoir peur de toujours recommencer.

Si on manque de confiance en soi, on aura inexorablement un manque de confiance dans l’autre, le réduisant à un objet. « Je t’aime. Tu es à moi. Tu m’appartiens.  Mais comme je ne suis pas certain d’être quelqu’un que l’on peut aimer, je ne peux croire que tu m’aimes vraiment. »

Chacun connaît un exemple de ces couples dits « fusionnels » qui ne peuvent plus rien faire l’un sans l’autre, qui ne se quittent pas (principalement à la retraite) étouffant l’autre, l’empêchant de pratiquer une activité ou autre.

Trop d’amour tue l’amour et il n’est pas rare que l’univers feutré se fissure au bout de trois ou quatre ans de cette vie symbiotique.

Croire en soi est donc primordial et cela s’apprend à n’importe quel âge. Ensuite accepter de montrer sa faiblesse, ses failles, c’est montrer à l’autre que l’on n’est pas au-dessus de lui, juste son égal, car nous sommes tous différents et identiques à la fois, tous capables d’aimer et de ne pas toujours aimer, tous surtout capables de s’aimer totalement pour aimer les autres pleinement. Ainsi, chacun pourra aider l’autre sans se perdre, sans se faire du mal et surtout sans faire de mal.

Prenez soin de vous !

E16343BC-EEAD-42BB-961C-EA473516AD5A

Pas de commentaires à “ Aimer les autres pour mieux les aider … ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|